Lectures positives Livres

[Lecture] La Tentation d’être heureux, de Lorenzo Marone

Avec toutes mes préoccupations relatives au bonheur et au choix d’être heureux, j’ai été très attirée par le titre de ce roman signé Lorenzo Malone, La Tentation d’être heureux, sorti aux éditions Belfond.

latentationdetreheureuxlorenzomarone1

Dans ce livre, nous suivons le quotidien de Cesare Annunziata, un vieil homme bougon de 77 ans. Cet italien est veuf et père de deux enfants. Sa fille est avocate et son fils homosexuel, ce qu’il nous annonce d’emblée. De prime abord, ce personnage n’est pas des plus sympathiques. L’aigreur et la colère semblent être son essence.

AvecLa Tentation d’être heureux, je sors littéralement de ma zone de confort. Le narrateur est un homme, de nationalité italienne et presque octogénaire. Sa particularité est qu’il ne supporte pas d’être vieux. Ce « papi » a su me prendre par la main pour m’emmener dans son histoire. Il m’a fait rire, il m’a émue, il m’a fait réfléchir.

Nous commençons à apercevoir sa vraie nature avec l’arrivée d’une voisine victime des coups de son mari. Il se prend d’affection pour elle et devient protecteur. De nombreuses phrases ont résonné en moi, comme « Personne ne peut être sauvé contre sa volonté ». C’est si vrai. En plus de sa jeune voisine, il y a également dans l’immeuble Mme Vitagliano, une vieille dame qui recueille tous les chats du quartier et Marino qui ne veut plus lâcher son fauteuil.

latentationdetreheureuxlorenzomarone3

Cesare est un personnage complexe, attachant, profond, sincère, rempli d’auto-dérision et terriblement humain. C’est drôle, émouvant, plein de tendresse, parfois tragique. A l’image de la vie. Ses aventures se déroulent à Naples… Autant vous dire que le narrateur n’est pas tendre avec sa ville qu’il dépeint plutôt tristement.

Je suis très heureuse d’avoir découvert ce récit qui a su me surprendre. Et si vous cédiez à la tentation d’être heureux ?

Résumé :

Dans un vieux quartier napolitain, il y a un immeuble. Dans ce vieil immeuble, il y a des habitants qui ont toujours été là. Il y a Mme Vitagliano, la dame aux chats ; Marino, que la mélancolie a cloué à son fauteuil.
Et puis il y a Cesare Annunziata, soixante-dix-sept ans et une colère intacte. Sa femme ? Une lâcheuse qui l’a abandonné en mourant cinq ans plus tôt. Sa fille ? Une coincée qui passe son temps à le supplier d’arrêter de boire et de fumer. Son fils ? Un lâche qui n’ose même pas lui avouer son homosexualité. Sa maîtresse ? Une chouette fille, mais peu présentable. Les autres ? Un ramassis de menteurs et de couards.

Et voici qu’un jour débarque un jeune couple. Et très vite résonnent les échos de violentes disputes.

Que faire quand soir après soir vous tremblez pour la voisine ? Et si, en tentant de sauver la jeune femme, Cesare se sauvait lui-même ? Et s’il était temps de baisser enfin la garde ?

latentationdetreheureuxlorenzomarone2

Qui est Lorenzo Marone ?

Lorenzo Marone est né à Naples en 1974. Avocat pendant près de dix ans, il décide un jour de se consacrer pleinement à sa passion, l’écriture. Après deux oeuvres au succès confidentiel, il explose sur la scène littéraire italienne et internationale avec son troisième livre, La Tentation d’être heureux.
Traduit en une dizaine de langues, le roman de Lorenzo Marone a notamment remporté le prix Stresa ainsi que le prix Scrivere per amore.
Lorenzo Marone vit actuellement à Naples avec sa femme et leur fils.

La Tentation d’être heureux – Avez-vous entendu parler de ce livre ?
Avez-vous envie de le lire ?

flèche - copie

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

Enregistrer

8 J'aime

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Summer Girl
    21 septembre 2016 at 15 h 59 min

    Cet octogénaire me fait penser à une anecdote racontée par Elisa du blog Et Dieu créa, que je me permets de raconter ici tant l’histoire est belle, un jour elle faisait la queue chez SFR, ça durait,la queue s’allongeait, et devant elle il y avait ce vieux monsieur de 80 ans au moins qui expliquait à la vendeuse très sûre d’elle, qu’il ne recevait plus d’appels de sa fille et ses proches, la fille un peu hautaine fini par éclater de rire mais un fou rire qui devint communicatif auprès de tous les clients quand elle expliqua au vieil homme qu’il avait tout simplement mis son téléphone sur silencieux! Tout ça pour te dire que oui j’ai très envie de croiser ce vieil homme dans ce roman ;)

    • Reply
      Fanny
      22 septembre 2016 at 9 h 47 min

      Je ne connaissais pas cette histoire… Mais ce livre pourrait bel et bien te plaire !! :)

  • Reply
    Céline
    21 septembre 2016 at 16 h 35 min

    Absolument que ce livre me tenterait ! Je ne connaissais pas.
    Et j’avoue que c’est parce que tu en parles. Sinon je ne serai pas tournée vers lui…
    A moi non plus, ça semble ne pas être ma zone de confort.
    Samedi je vais à la médiathèque, je prends cette idée.
    Je n’ai plus rien à lire dans les transports d’ici là… J’ai mal géré lol.

    • Reply
      Fanny
      22 septembre 2016 at 9 h 47 min

      Tu me diras ton butin de la médiathèque !! :)

  • Reply
    lae
    21 septembre 2016 at 22 h 15 min

    Oh oui pourquoi pas !! c’est tellement bien aussi de sortir de sa zone de confort !!

    • Reply
      Fanny
      22 septembre 2016 at 9 h 48 min

      C’est une vraie belle découverte !

  • Reply
    Laure - Copines de bons plans
    23 septembre 2016 at 11 h 03 min

    Effectivement j’ai bien envie de le lire. Une grande bouffée de « positive attitude » non ?

    • Reply
      Fanny
      23 septembre 2016 at 15 h 28 min

      Pas tant que ça !
      Mais beaucoup de belles réflexions, de questions, etc. :)

Leave a Reply