Livres

[Lecture] La servante écarlate, de Margaret Atwood

Enfin ! J’ai enfin lu La Servante écarlate, le best-seller de Margaret Atwood. A force d’en entendre parler, il faut dire que j’avais hâte de découvrir cette dystopie féministe.

Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate connait actuellement un nouveau souffle grâce à son adaptation en série télévisée. Dès les premières pages, j’ai été séduite par la plume à la fois douce et incisive de Margaret Atwood. Nous suivons l’histoire de Defred, une jeune femme, comme vous et moi, qui est réduite au rang d’esclave sexuel dans l’unique but de mettre un enfant au monde.

La démocratie n’est plus, bonjour la dictature. La république de Gilead s’est imposée pour le pire. L’auteure décrit un futur dystopique dans lequel les femmes sont en voie de disparation et classées dans trois catégories (les Epouses, puissantes, les Marthas, les domestiques et les Servantes dont le rôle est la reproduction).

« C’était après la catastrophe, quand ils ont abattu le Président, mitraillé le Congrès et que les militaires ont déclaré l’état d’urgence. Ils ont rejeté la faute sur les fanatiques islamistes, à l’époque. […] C’est à ce moment-là qu’ils ont suspendu la Constitution. Ils disaient que ce serait temporaire. Il n’y a même pas eu d’émeutes dans la rue. »

En tant que femme, impossible de lire ce roman sans imaginer qu’un tel scénario absolument abominable pourrait arriver. J’ai aussi beaucoup pensé aux femmes qui n’ont pas notre liberté dans de nombreux pays. Tout est d’autant plus éprouvant quand nous découvrons la vie de Defred avant. Avant cette ignominie. Elle avait un travail, un compte en banque, un mari, une petite fille, une vie tout ce qu’il y a de plus normal. Le livre alterne présent et passé pour bien nous faire comprendre le cheminement et répondre à nos questions.

Defred nous raconte aussi la façon dont elle vit le présent, comment elle parvient à lâcher prise, ce qui se passe dans sa tête. Elle exprime ses rêves d’évasion ou même de suicide à certains moments. Comment vivre en étant totalement privée de liberté ?

La Servante écarlate est un livre fort qui fait froid dans le dos, tant le propos pourrait être vrai. Pas étonnant que ce roman de science-fiction soit considéré comme un chef d’oeuvre d’anticipation féministe. Maintenant, j’ai hâte de découvrir la série éponyme qui brille par ses nombreuses distinctions.

♡♡♡

Résumé : Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.

La Servante écarlate – Avez-vous lu ce roman ?
Vu la série ?

 

 

 

 

 

 

11 J'aime

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply
    Mon chien bio
    16 janvier 2018 at 10 h 54 min

    J’ai adoré la série que j’ai dévorée d’une traite. Science-fiction ? Pas vraiment si l’on compte les revirements de l’histoire, ou tout est une question de recommencement. Une raison de plus de rester vigilante aux totalitarismes qui menacent à nouveau nos démacraties…

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 24 min

      Faut vraiment que je découvre la série maintenant !

  • Reply
    Laura
    16 janvier 2018 at 12 h 03 min

    Ta première photo est tellement jolie ! Maintenant je file lire l’article haha.
    J’ai aussi ce livre et la série dans ma wishlist !

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 25 min

      Oh merci ! :)
      A moi la série maintenant !!!

  • Reply
    Céline
    16 janvier 2018 at 12 h 16 min

    Tes premières lectures de 2018 me plaisent énormément !!
    Je viens de regarder la première saison de la série, j’ai adoré. C’est bien joué, l’histoire est prenante, intéressante, et ça pourrait être tellement d’actualité…
    Mais j’ai halluciné en voyant à quoi sont réduites les femmes, il y des scènes vraiment choquantes (dans le sens où on se demande comment ils en sont arrivés à ça !!).
    J’attends impatiemment la saison 2.
    Maintenant faut que je lise ce livre :)

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 26 min

      Je suis au taquet en 2018 ! hihihi !
      Je suis vraiment curieuse de savoir ce que tu vas penser du bouquin… Pas toujours évident dans ce sens-là !

  • Reply
    Marion
    16 janvier 2018 at 12 h 38 min

    Je l’ai lu d’une traite, car il était impossible de le mettre de côté ne serait-ce que quelques secondes. La série est presque un brin au-dessus et je pense qu’elle est aussi à voir. Elizabeth Moss livre une performance incroyable et elle complète plutôt bien certaines choses qui sont moins epxliquées dans le livre.

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 27 min

      Les critiques sont tellement dithyrambiques qu’il me tarde de la découvrir !
      Tu ne fais qu’augmenter mon impatience :)

  • Reply
    Chloé
    16 janvier 2018 at 14 h 05 min

    J’ai adoré la série, et j’ai de plus en plus envie de lire le livre, pour avoir encore plus d’éléments sur cette société décrite qui me passionne, tant par sa monstruosité que par sa réalité !

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 29 min

      Il y a effectivement un côté passionnant… Vos commentaires me donnent encore plus envie de voir la série !

  • Reply
    Evangeline
    16 janvier 2018 at 16 h 00 min

    J’ai lu ce livre l’année dernière et il a été l’un de mes gros coups de coeur avec Americanah. L’univers que décrit M. Atwood m’a fait froid dans le dos je dois l’avouer.

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 30 min

      J’ai entendu aussi parler d’Americanah mais je ne l’ai pas lu.
      L’univers est terriblement effrayant. C’est si bien écrit.

  • Reply
    Koalisa
    16 janvier 2018 at 16 h 52 min

    J’ai beaucoup aimé la série et aussi le livre. J’espère que la saison 2 sera à la hauteur ( puisque seule la saison 1 reprend le roman de Margaret Atwood)…

    • Reply
      Fanny
      16 janvier 2018 at 21 h 31 min

      La saison 2, c’est le champ des possibles ! J’espère qu’elle sera à la hauteur vu le succès de la première !

  • Reply
    Midori
    16 janvier 2018 at 19 h 35 min

    Coucou, j’ai beaucoup aimé ton article dont je parle aujourd’hui dans mon post « Chez les blogueuses, j’ai aimé…. » (j’espère que ça ne te dérange pas) !
    Belle fin de journée à toi,
    Des bisous !

    Midori.
    https://www.bowsome.com/

  • Reply
    Samsha
    16 janvier 2018 at 23 h 39 min

    Ah ce livre fait un choc surtout la fin. C’est vrai qu’il donne à réfléchir et c’est assez glaçant surtout quand l’on se rend compte que l’auteure avait anticipé bien des événements qui se déroulent à présent. Ceci dit j’ai trouvé le rythme un peu lent par moment. Je crois avoir préféré la série. Je pense que tu vas beaucoup l’apprécier également!

  • Reply
    Nolwenn
    20 janvier 2018 at 16 h 44 min

    J’en entends tellement parler ! Ton avis me donne encore plus envie de le découvrir…

  • Reply
    Morgane
    20 janvier 2018 at 18 h 54 min

    Je n’ai pas lu le livre mais j’ai adoré cette série ! C’est super bien filmé, la photographie est sublime et les acteurs au top ! J’en avais d’ailleurs écrit un article sur mon blog, si cela t’intéresse :)

Leave a Reply