Cinéma

[Critique] Vice Versa, de Pete Docter *****

Malgré un été qui commence sur les chapeaux de roue, nous sommes allés au cinéma en famille samedi soir voir enfin le tant attendu « Vice-versa »… Team Pixar, oh yeah !

affviceversa Je suis une fan inconditionnelle des films réalisés par les studios d’animation Pixar… Alors chaque nouveau cru est un véritable enchantement. « Vice-versa » ne déroge pas à la règle et entre d’office dans les chefs d’oeuvre absolus de l’animation. Pixar nous prouve une nouvelle fois – était-ce bien nécessaire ! – qu’ils sont devenus les rois des dessins-animés.

« Vice-versa » est intelligent, émouvant, drôle, touchant, dynamique, original et créatif. Il nous propose un voyage exceptionnel au centre de la tête… Quand Pixar joue avec nos émotions, on en redemande tant le film fait preuve de génie. Les studios parviennent à proposer des œuvres à la qualité graphique inégalée servies par des histoires vraiment parfaites. Des questions très justes sont soulevées… A commencer par savoir ce qu’il se passe dans la tête des gens ! Dans le script, les parents s’interrogent sur les pensées et les sentiments de leur fille, suite à des bouleversements dans leur vie. Mais ces interrogations sont tout bonnement universelles. Que se passe-t’il dans la tête de l’autre ? Et parfois on se demande même ce qui se passe dans notre propre tête, surtout quand nous sommes soumis à de nombreux changements (voulus ou non).

Pixar a eu le nez fin en recrutant Pete Docter, le réalisateur de « Inside out » (le titre original). C’était déjà lui aux commandes de « Monstres et Cie » et de « Là-haut » ! Mention spéciale aussi au doublage qui est top. En effet, les 5 émotions présentes dans le film sont interprétées par Charlotte Le Bon, Pierre Niney, Mélanie Laurent, Gilles Lellouche et Marilou Berry… La crème des acteurs français !

viceversa2

Pixar réussit encore le tour de force de plaire aux enfants et aux adultes… Contrairement à d’autres dessins-animés, on ne se contente pas de trouver ça sympatoche et gentillet. Non, on aime tout simplement. La réussite est totale et il y a fort à parier que « Vice-versa » sera rangé très vite dans la catégorie des grands classiques de l’animation.

Résumé :

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

Secrets de tournage :

– Comme tout long-métrage Pixar, « Vice-versa » est précédé d’un court-métrage avant sa diffusion en salles. Le dernier cru est intitulé « Lava », une histoire d’amour sur fond de musique hawaïenne.

– Au début du film, c’est Joie qui est l’émotion la plus présente ! Pete Docter, le réalisateur, explique : «  Les Émotions sont un peu comme ces petites voix que l’on entend dans notre tête. Lorsque nous avons commencé à travailler sur ce film, nous avons observé les gens autour de nous – nos enfants, nos amis, nos collègues – et avons réalisé que tout le monde avait une émotion dominante. On traverse tous des périodes de bonheur ou de tristesse, mais certaines personnes sont naturellement joyeuses, tristes ou en colère. Riley fait partie de la première catégorie. Joie se devait donc d’être la première Émotion à se manifester, et elle entretient une relation très particulière avec Riley. »

viceversa1

– « Vice-versa » aborde un thème cher aux studios Pixar : le fait de grandir… Et l’émotion douce-amère de voir le temps et la vie passer avec son lot de bouleversements et de changements. Ces sujets ont été abordés notamment dans la saga « Toy Story », « Rebelle » et « Là-Haut ».

– Le film fait un clin d’oeil à « Là-Haut ». En effet, les souvenirs stockés dans l’esprit de Riley reprennent des plans aperçus dans la sublime scène d’introduction de « Là-Haut ».

– « Vice-versa » a été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2015.

Vice-Versa : Avez-vous aimé ? Avez-vous envie de le voir ?
Quel est votre Pixar préféré ?

flèche - copie

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

1 J'aime

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Julia
    29 juin 2015 at 8 h 51 min

    Je suis allée le voir hier soir :)

    J’ai beaucoup aimé l’approche du film sur les émotions.
    Quand on sort, on a tendance à se dire « tiens Joie à pris les commandes j’ai adoré ce film ! » =’)

    • Reply
      Fanny
      29 juin 2015 at 8 h 54 min

      C’est exactement ça !
      Et on se dit que Joie à l’intérieur de nous est vraiment la plus mignonne, alors à elle de se mettre toujours en avant ! :)

  • Reply
    Holly Goli
    29 juin 2015 at 9 h 46 min

    Je veux le voir ! :)

    • Reply
      Fanny
      29 juin 2015 at 16 h 07 min

      J’espère que le film te plaira ! Mais je n’en doute pas ! :)

  • Reply
    zazaboo
    29 juin 2015 at 19 h 40 min

    Je viens d’y aller, et…je partage totalement ton enthousiasme! J’ai tellement ri, à m’en prendre la honte! C’est malin, incroyablement bien réalisé, mignon, bref…du beau cinéma :-)

    • Reply
      Fanny
      29 juin 2015 at 19 h 56 min

      Ca fait tellement de bien de voir un beau film… Et un dessin animé d’une telle qualité à montrer aux enfants !

  • Reply
    The Camelia
    2 juillet 2015 at 20 h 41 min

    Très sympa et intéressant ton article, je veux justement voir ce film donc tu m’as donné encore plus envie !

    Bises, Camille

    • Reply
      Fanny
      2 juillet 2015 at 20 h 48 min

      Oh merci ! T’es adorable ! :)
      J’espère que tu vas aimer…
      Bises et bonne soirée !

  • Reply
    Alexandre
    6 juillet 2015 at 10 h 42 min

    Excellent article !

    J’ai moi-même beaucoup apprécié ce film, notamment grâce à la double lecture que tu évoques, qu’il est possible d’avoir en tant « qu’adultes » :)

    Et puis ça n’empêche en rien d’être touché par la qualité et l’intelligence de certaines scènes, la perte de l’ami imaginaire en tête …

    Excellent, donc !

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2015 at 10 h 58 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait drôlement plaisir !

  • Reply
    lae
    24 juillet 2015 at 21 h 40 min

    Il faut absolument que je le vois il a l’air dément et je n’en entends que du bien (est-ce si étonnant ?!!)!!

    • Reply
      Fanny
      27 juillet 2015 at 14 h 30 min

      Film indispensable de l’été !!!

      • Reply
        lae
        7 septembre 2015 at 13 h 25 min

        Je l’ai enfin vu et quelle merveille !! c’est touchant, très intelligent j’ai adoré et j’ai même souvent eu les larmes aux yeux pour ne pas dire que j’en ai versé une vers la fin ^^
        J’adore pixar ils sont très doués dans le decryptage psychologique, tout est juste et parle à tous un superbe film que j’ai hâte de montrer à ma fille quand elle sera en âge !!

        • Reply
          Fanny
          7 septembre 2015 at 13 h 27 min

          Je suis bien contente que tu aies aimé !
          Ce film est une vraie merveille en effet… Team Pixar à fond ! :)

Leave a Reply