Club de lecture Livres

[Club de lecture] Nos années sauvages, de Karen Joy Fowler

Le retour sur le livre Nos années sauvages du #clublectureaip se sera fait attendre… Et en plus, mauvaise élève que je suis, j’ai abandonné ma lecture après environ 150 pages. Alors que plus jeune, je m’interdisais de lâcher un livre sans avoir lu les derniers mots de la dernière page (même dans la douleur), aujourd’hui, je n’hésite plus.

Avec le blog, j’ai l’immense chance de recevoir régulièrement des livres qui me font envie… Alors je n’ai plus envie de passer des semaines de calvaire sur un roman qui ne m’emballe pas. Malheureusement, ce fut un peu le cas pour Nos années sauvages. J’étais très enthousiaste quand je l’ai acheté, j’avais vu passer de nombreux avis plus que positifs, l’histoire me plaisait… En définitive, Nos années sauvages avait TOUT pour me séduire… Mais non. Les 150 et quelques pages lues n’ont pas été horribles à lire. Le style, quoique très décousu, m’a plutôt plu. Les thèmes me parlent. Mais je me suis ennuyée et le personnage principal n’a pas suscité d’intérêt particulier. Entre nous, j’hésite encore sur ce livre. Le ranger définitivement ou lui laisser une seconde chance. Du coup, j’ai laissé mon marque-page et j’attends quelques jours. Au cas où.

Je sens le potentiel de ce roman et ça m’embête de ne pas parvenir à le saisir… Mais à la lecture des avis des lectrices, je crois que le malaise général est partagé, à l’exception d’Adely Maelly qui a apprécié sa lecture !

Lisa Giraud Taylor (http://lisagiraudtaylor.blogspot.fr/) :

« Ce roman décrit l’histoire de la petite Rosemary, dont l’existence est quasiment normale jusqu’au drame (pas de spoiler, c’est presque noté sur la 4e de couverture !)…
Ce qui aurait pu être, d’après le thème central assez original, un roman sympathique et intéressant, se révèle être mal exploité. Les allers/retours, la particularité de cette famille, et l’absence de transition sont un frein à une bonne lecture et pour développer de l’intérêt pour les personnages.
A mon niveau, je reste sur un sentiment ambigu pour ce roman trop décousu avec une tendance sac de nœuds à couper à la cisaille.
Pourtant, malgré tout, sous-jacent, l’auteur évoque des sujets qui auraient nécessité une autre forme de rédaction pour me convaincre de ne pas sauter des pages (psychologie, amour, humanité, questions éthiques, etc.)… »

Adely Maelly (https://lectureenfantparent.wordpress.com/2017/10/02/nos-annees-sauvages-de-karen-joy-fowler/) :

« J’ai trouvé ce roman assez déroutant et original. Ce n’est pas l’histoire à laquelle je m’attendais, mais pour autant j’ai apprécié cette lecture. »

Gwaldys Perrin (http://www.ofildespages.com) :

« Ce roman m’a laissée perplexe. La plume est agréable et les passages du présent au passé sont écrits de telle manière que le lecteur n’est pas perdu.

Cela ne m’a pas empêchée de passer à côté de l’histoire. C’est difficile de décrire ce que j’ai ressenti alors je vais essayer avec une métaphore : imaginez que vous regardez un film. Sur le papier, il correspond à ce que vous voulez voir. Quand vous le visionnez, il est sympa et vous pressentez que quelque chose d’incroyable va se passer. Pourtant, le dénouement arrive et vous laisse sur votre fin.

Est-ce que si je n’étais pas dans l’attente ce livre m’aurait plu ? Je ne sais pas. En tout cas je serais curieuse d’avoir d’autres points de vue ! »

♥♥♥

Pour cette nouvelle édition, je vous présente Gwaldys, auteure du blog Ofildespages.com. Gwaldys est une lectrice passionnée et fidèle au #clublectureaip. C’est toujours un plaisir de découvrir ses avis !

Quels sont tes livres cultes ?

Les romans que je lis peuvent être très différents les uns des autres. Cela peut dépendre de l’humeur du moment, du temps qu’il fait dehors…
Du coup, c’est un peu difficile de citer mes romans cultes.
Mais, si je devais choisir un livre (enfin 3^^), ce serait la trilogie L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon.
Mais Les Enquêtes de Mma Ramotswe, d’Alexander McCall Smith, restent toujours dans mon esprit. Si vous en avez l’occasion, les romans reflétant ses aventures sont de vrais bijoux.

Quels sont tes auteurs préférés ?

La plume de Pierre Lemaître me fait trembler mais il arrive à faire disparaître le monde autour de moi.
Le côté mystérieux de Carlos Ruiz Zafon me fait voyager dans les rues de Barcelone .
Pour finir, Eric-Emmanuel Schmitt me fait voir la vie et toutes ses petites richesses.

Quels livres as-tu honte d’aimer ?

J’adore les livres comme La femme parfaite est une connasse ou encore Chers voisins. Je les trouve très drôles.

Peux-tu nous citer un livre qui pourrait être remboursé par la sécurité sociale ?

Miss Alabama et ses petits secrets. Simplement pour que les personnes arrivent à s’accepter et à accepter que les autres ne soient pas parfaits.

Es-tu le genre à relire les romans que tu as aimés ?

Pas du tout. Je trouve que la magie se perd lorsque l’on relit un roman… Sauf pour Le Petit Prince.

Livres papier ou ebook ?

Sans hésitation, le livre papier a une odeur et un toucher inimitable.

Que lis-tu en ce moment ? 

En ce moment, je lis Le cinquième jour de Maud Tabachnik. Mais j’avoue que, pour éviter les insomnies, je le réserve pour la journée. Du coup, le soir, je suis les aventures d’Agatha Raisin, un délicieux mélange de Miss Marple et de Desperate Housewives.

♥♥♥

VOTEZ POUR LA LECTURE D’OCTOBRE-NOVEMBRE

Huitième édition du club de lecture – Roman Choral

Saga, de Tonino Benacquista :

Quatre personnages au destin singulier : Louis, qui a vendu son imagination à Cinecittà pendant des années en qualité de scénariste ; Jérôme, qui s’est fait voler l’idée originale d’un film par les studios de Hollywood ; Mathilde, auteur de romans sentimentaux aujourd’hui démodés ; Marco, un type prêt à tout pour réussir une brillante carrière de scénariste. Un défi imposé par un producteur de télévision un brin idéaliste : écrire quatre-vingt-deux heures de fiction destinées à satisfaire les quotas de « création française » imposés par le CSA. À l’horizon, un succès fracassant… même si la saga commence par être diffusée à quatre heures du matin !

Entre Ciel et Lou, de Lorraine Fouchet :

Jo vient de perdre l’amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l’île de Groix, leur île, celle qu’il a choisie et qu’elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu’à cette annonce fracassante : Jo l’a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n’a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son  » piroche  » aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l’amour, Jo a du pain sur la planche… Haut les cœurs ! Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ?

Providence, de Valérie Tong Cuong :

Un chien, un macaron à la violette, un suicide raté et l’explosion d’un immeuble vont réunir les protagonistes dans un hôpital et modifier leur destin.

Une pièce montée, de Blandine Le Callet :

Un mariage, c’est souvent à la fois drôle et triste à pleurer… Dans Pièce montée, Blandine Le Callet, romancière née en 1969, s’amuse à démonter pièce par pièce le gâteau suprême, « cette pyramide grotesque ponctuée de petits grains de sucre argentés », à l’occasion d’un mariage bourgeois dans une campagne de la province française. Plutôt sympathique comme sujet. Surtout qu’en général, l’euphorie apparente des convives cache des choses bien noires… À chaque chapitre, le lecteur découvrira un personnage singulier tiré de l’assistance, qu’il s’agisse du dragueur de service, de la tante frustrée, de la mariée soucieuse de la perfection de la cérémonie, ou du marié soudain pris d’une terrible angoisse existentielle…

Quelques mots sur le club de lecture :

  • Nous allons nous retrouver avec le #clublectureAIP.
  • Il s’agit d’un rendez-vous tous les 2 mois.
  • 4 livres sur une même thématique seront soumis aux votes.
  • J’ai décidé de proposer exclusivement des livres disponibles en poche.
  • Vous aurez le temps que vous voudrez pour lire le livre… En sachant que nous ne sommes pas obligées d’arriver à la dernière page pour émettre un premier avis !
  • Vous avez la possibilité – bien entendu – de participer uniquement aux thèmes qui vous enthousiasment/parlent !
  • Pour rejoindre l’aventure et tout savoir, rendez-vous sur le groupe Facebook !

Nos années sauvages – Avez-vous lu ce livre ?
Tentées de rejoindre notre super club de lecture ?

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

5 J'aime

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Laurélie
    9 octobre 2017 at 20 h 50 min

    Je ne l’ai pas encore commencé mais je ne sais pas encore si je vais m’y mettre en lisant vos avis qui se rejoignent… Mais je le garde quand même sous le coude :) et ravie comme à chaque fois de lire vos retours !
    Pour la lecture suivante, j’espere que « entre ciel et lou » arrivera en tête, véritable coup de coeur pour moi, mais l’ayant déjà lu, j’ai voté pour un autre ;)

    • Reply
      Fanny
      17 octobre 2017 at 23 h 11 min

      Merci de participer chaque mois au club de lecture !
      Parfois je me tâte à arrêter… Et hop un commentaire comme le tien (re)motive :)

  • Reply
    Samsha
    9 octobre 2017 at 23 h 30 min

    J’ai lu des avis assez similaires qui m’ont dissuadés! En tout cas, j’ai voté pour la prochaine lecture :-)

    • Reply
      Fanny
      17 octobre 2017 at 23 h 12 min

      Je ne sais plus… Tu participes du coup pour le prochain club ?

  • Reply
    Oma
    10 octobre 2017 at 0 h 17 min

    A voté ! ;)

    • Reply
      Fanny
      17 octobre 2017 at 23 h 12 min

      Merci !!! (Oui j’ai un retard fou dans mes réponses de commentaires !)

Leave a Reply