Humeurs

La vie parfaite d’Instagram

Comme des millions de personnes, j’adore Instagram. C’est clairement mon réseau social préféré, celui où j’aime flâner quand j’ai quelques minutes libres, celui sur lequel je cherche de l’inspiration mais également celui sur lequel je suis le quotidien de certaines personnes que j’affectionne tout particulièrement.

Mais quelque chose a tendance à me chagriner. Tout a tendance à être surfait, à sonner faux. Bien entendu, on montre ce qu’on veut sur Instagram. C’est le jeu… Et heureusement ! Personne n’aurait envie de suivre la vie déprimante d’une personne qui a une maison dégueulasse et des enfants pouvant se présenter au casting de Super Nanny. Oui mais… Mais on tombe carrément dans l’excès inverse. Instagram, c’est la surenchère de la vie parfaite.

Au cours de l’été, je me suis fait la remarque à plusieurs reprises, regardant mon fil d’actualité d’un air blasé, voire envieux (j’ose le dire !). Tout le monde semble partir en vacances dans des destinations absolument paradisiaques… Et quasiment tout l’été. Mouais. Dans la vie réelle, les gens ont plus tendance à partir 2 semaines en France après avoir trimé toute l’année.

Cerise sur le gâteau, ils partent en vacances avec leurs enfants, qu’ils soient un tout petit bébé ou une fratrie de 4. Tous sourient, sont agréables, heureux… Quand toi tes enfants te font chier (il n’y a pas d’autre mot ^^), que boire un coup en terrasse est compliqué et que tu ne peux même pas espérer te détendre 3 secondes face à la mer sans te prendre une poignée de sables dans la tronche. Évidemment, nous ne sommes pas tous égaux face aux enfants (certains sont plus “cool” que d’autres), mais des enfants restent des enfants, comme dirait ma mamie. Sur Instagram, j’aime suivre des femmes vraies qui n’en font pas des caisses ou ne s’inventent pas une vie rêvée, à l’instar de Céline de La Malle aux Trésors qui me fait toujours beaucoup rire ou Coline que je suis depuis si longtemps.

Résumons… Tu pars en vacances à Ibiza ou en Californie, avec tes enfants qui sont de véritables anges… Et tu manges healthy sinon rien. On en parle de cette pression de la tendance healthy ! Je suis la première à vouloir faire attention, à vouloir consommer des produits locaux, “clean”, même à vouloir vraiment modifier mon mode de consommation qui ne me convient pas toujours. Mais il faut arrêter les faux-semblants. Voir toutes ces filles manger des graines de chia, avec un porridge le matin et l’incontournable avocado-toast le midi. Je ne dis pas que je n’aime pas ça mais on n’a pas forcément toujours envie de manger comme ça. Pour l’anecdote, il y a quelques mois, pleine de motivation, j’avais souscrit au programme Powerdiet pensant que c’était ce qu’il me fallait. À savoir perdre du poids et consommer mieux. Ce fut le plus gros fail de l’année ! Mon programme consistait à me nourrir d’aliments qui ne me plaisaient absolument pas. Exemple : le matin, je devais prendre du pain complet avec de la purée d’amandes et de la banane. Je n’ai jamais pu finir la première tranche tellement c’était écœurant. C’est un exemple parmi tant d’autres.

De manière générale, nous suivons des femmes sur Instagram qui mangent healthy, font du 34, du sport dès 7 heures du matin, ont 4 enfants en mode “facile”, sont des modèles de bienveillance et de patience, mettent des culottes de règles, utilisent des cotons lavables, boivent dans des gourdes de l’eau filtrée, ont des maisons dignes des plus beaux magazines de déco, etc. C’est un peu caricatural mais pas tant que ça. En attendant, toi tu raffoles toujours d’un bon burger (pas du McDo, faut pas déconner ^^), tu t’habilles en 38 voire 40, tu te bats avec ton lit pour en sortir, tu galères avec tes enfants qui te font péter les plombs, tu es encore aux serviettes hygiéniques car tu n’as pas passé le cap, tu achètes des tonnes de paquets de cotons et de cotons-tiges, des packs d’eau à gogo et passes ton temps à ranger ta maison en ramassant les montagnes de jouets et de poils de chiens et de chats.

Je suis partagée. Instagram est formidable pour s’inspirer, faire des découvertes, tester de nouvelles choses, s’améliorer sur le plan écologique et organisationnel… Mais franchement, qui ne s’est jamais dit que sa vie était vraiment merdique après avoir fait un tour sur Instagram ! Il ne faut pas être d’une nature dépressive sinon au secours. Par moments, je me régale face aux belles photos, repère une ou deux choses qui me plaisent… Puis à d’autres, je souffle face à cette invasion de fake.

Certains diront que c’est de la jalousie… Peut-être après tout… C’est juste parfois le fait de passer une journée absolument merdique (tout le monde en vit, rassurez-moi ^^) et tomber sur un flot de perfection juste énervant. Malgré tout, je n’ai pas envie d’abandonner ce réseau qui a tant à offrir. Au même titre que je ne jette pas la pierre à toutes ces “Madame Parfaite” qui suivent le jeu. À mon sens, Instagram mériterait plus de bienveillance et un retour aux sources. On apprécie souvent les choses auxquelles on peut s’identifier. Là ce n’est pas toujours évident ! Je n’aborderai même pas la question de la course aux likes, etc. qui me laisse plutôt sceptique.

Très sincèrement, j’espère que mes propos ne seront pas mal perçus. J’avais juste envie de partager mon ressenti depuis quelque temps… Je ne pense pas être la seule à avoir régulièrement ces pensées ! Si ?! ^^

 

 

 

 

 

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Laurélie
    4 septembre 2019 at 10 h 25 min

    Tout d’accord avec toi ! :) J’ai par moment envie de délaisser, ça nous ajoute parfois une pression inutile et une tendance à la culpabilisation et puis lire des articles comme le tien <3, on se dit que finalement le (vrai) quotidien, il est sans doute un peu le même chez la plupart d'entre nous :) Bisous bisous !

  • Reply
    Marie Boudoux d'Hautefeuille
    4 septembre 2019 at 12 h 05 min

    J’adore!! Je me pose souvent des questions sur ce que je souhaite montrer sur instagram entre montrer mon travail tout en présentant qui je suis. Mais parfois, qui je suis ce n’est pas de vivre sur les réseaux sociaux!! Alors, voilà un nouveau dilemme.
    En effet, je partage ton avis, instagram est rempli de personne qui présente une réussite parfaite, une vie parfaite avec des promesses exceptionnelles! J’avoue que j’observe cela avec curiosité mais je suis nouvelle sur instagram et pour le reste je choisi de suivre des personnes vraies … un peu comme toi Fanny!

  • Reply
    Céline
    4 septembre 2019 at 12 h 43 min

    Alors on est au moins deux !! Combien de fois, je me dis sur Instagram ”nan mais franchement, tu es sérieuse là ?”
    Des fois, je ne l’explique pas mais je ressens que c’est faux, que les gens sont pris pour des jambons et ceux-là même commentent avec des ”waouh”
    On en parle aussi des bloggueuses/instagrammeuses qui font la pub de tout et n’importe quels produits ?! Dire partout qu’elles se maquillent tous les jours avec le maquillage de marque Leclerc et que c’est trop bien, par exemple, c’est pas vrai on le sait tous. Ça m’agace. Je ne dénigre pas Leclerc mais c’est qu’une semaine avant, la fille montre sa routine Dior.
    Heureusement qu’il y a encore des personnes bien et honnêtes.
    Je suis surprise de ton ressenti sur powerdiet. Je les suis justement sur Instagram justement. Moi j’ai horreur de l’amande alors comme ça c’est pas pour moi non plus Haha !
    Enfin c’est dommage quand même…

  • Reply
    Oma
    4 septembre 2019 at 14 h 39 min

    Ahhh comme c’est vrai! j’arrête pas de tomber sur les stories de certaines collègues qui ont l’air de faire 1000 trucs différents pendant leurs vacances, et je ne peux m’empêcher d’être envieuse en voyant ça ^^ et moi même j’ai envie parfois de partager des photos quand je fais des choses “sympas”, en mode “ma vie est intéressante, regardezzz!” Ahah mais j’essaie de me dire que le plus important est ce qu’on vit, pas ce qu’on montre…

  • Reply
    Sabrin.nana
    5 septembre 2019 at 12 h 25 min

    Je me retrouce à 300% dans ce que tu dis… et ce tiraillement entre continuer pour m’inspirer et envoyer tout bouler ! Ce qui m’interroge le plus c’est qd les enfants en sont les héros principaux toujours en pause quasi parfaite …
    Bref ! Bien écrit Fanny

  • Reply
    Evangaline
    13 septembre 2019 at 17 h 44 min

    Je pense que ce malaise face à Instagram est partagé par de nombreux utilisateurs. Personnellement, j’essaie de virer de mes abonnement les personnes qui me font me sentir mal ou qui présente une vie trop parfaite/ou qui ont un discours qui me dérange. ça me fait un bien fou du coup !

  • Reply
    Scribby
    13 octobre 2019 at 18 h 24 min

    Je vais peu sur Instagram, une publication par-ci, par-là, et je ne suis pas les Madames Parfaites, car je trouve ça débile cet étalage superficiel de leur vie rêvée. Car ce n’est pas leur vraie vie bien entendu. J’en ai découvert une, par hasard, une anglaise déjantée qui caricature tous ces mannequins superbes aux mensurations irréalistes. Elle me fait rire mais parfois, je trouve qu’elle va trop loin.

Leave a Reply