Livres

Un certain Paul Darrigrand, de Philippe Besson

Arrête avec tes mensonges a été une de mes plus belles lectures l’an dernier. Forcément, la sortie d’Un certain Paul Darrigrand a suscité mon intérêt et ma curiosité. Ayant eu la chance de le recevoir en cadeau par une personne bienveillante, je l’ai passé en priorité d’une PAL toujours trop grande. Quelle bonne idée !

J’ai décidé qu’il m’accompagnerait (entre autres livres ^^) lors de mon week-end à Disneyland. Le voyage en train s’est révélé formidable avec ce nouveau cru. J’avais lu par-ci par-là que nombreux regrettaient un « Arrête avec tes mensonges » bis. Je dois avouer que ça ne m’a dérangée d’aucune façon. Après Thomas Andrieu, de toute évidence, Philippe Besson renoue avec les fantômes de son passé… Mais avec un talent immense.

J’ai adoré découvrir l’histoire de Philippe et un certain Paul Darrigrand (on en parle de ce titre juste parfait !). La rencontre, les prémisses d’une relation, les quelques mois d’une histoire cachée m’ont fait vibrer.

« Je le suis. Et quand il se retourne avant de se diriger vers la baie vitrée, il m’adresse un sourire, un sourire très bref mais inoubliable. Un sourire d’une seconde. Et moi, je fais tout entrer dans ce sourire : le souvenir de sa peau dans la nuit, les baisers affamés, les corps en lutte, et finalement repus, épuisés, l’apparition matinale, le froid qui pique sur la terrasse, les mots, on savait que ça arriverait, on fait gaffe, la connivence coupable, la collusion magnifique des salauds. »

L’auteur n’hésite pas une nouvelle fois à se livrer corps et âme, à se rappeler les sentiments, les joies, les douleurs, les peines… Tout en racontant quelques années de sa vie d’étudiant de Rouen à Bordeaux, en 1988. Ses études, ses parents, mais également ses ennuis de santé sont divinement relatés. Son combat contre la maladie tient une place prépondérante. Il explique aussi à quel point ses nombreuses expériences ont nourri ses romans, inspirant une histoire ou un personnage.

Clairement, on s’en fiche de savoir si c’est un ersatz de son précédent roman… On lit, on frémit, on est ému et on adore jusqu’à la dernière page. L’écriture est belle, sensible, passionnée, intime et émouvante.

Je suis vraiment curieuse (déjà !) de lire le prochain pour savoir si Philippe Besson continuera dans cette voie. Un certain Paul Darrigrand est un immense coup de coeur ! Maintenant, je n’ai plus d’autre choix que de lire tous ses romans !

Résumé :

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D’un côté, le plaisir et l’insouciance ; de l’autre, la souffrance et l’inquiétude. Le corps qui exulte et le corps meurtri. Aujourd’hui, je me demande si, au fond, tout n’était pas lié. Après Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson poursuit son dialogue avec les fantômes de sa jeunesse et approfondit son souci d’exprimer sa vérité intime.

Un certain Paul Darrigrand – L’avez-vous lu ?
Aimez-vous Philippe Besson ? Quel est votre préféré ?

 

 

 

 

 

 

3 J'aime

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Ossemond
    22 février 2019 at 9 h 56 min

    J ai trouvé cette histoire belle et déchirante à la fois lorsque je me suis mise à le lire je n ai pas pu arrêter je l ai lu en une journée. Cette histoire d un amour clandestin m a ramené à ma propre histoire ne sachant jamais se que l autre pense vraiment les questions sur l amour qui est réciproque ou non. Comment se remettons d un tel amour ?

  • Reply
    Cosmic Sam
    25 février 2019 at 9 h 13 min

    Je lis beaucoup de bien sur cet auteur, il faut vraiment que je le découvre (« Arrête avec tes mensonges » est sur ma liste depuis un certain temps…)

Leave a Reply