Livres

Rêver n’est pas un vilain défaut, de Carole Cerruti

Petit bonheur dans une semaine guère mémorable : lire Rêver n’est pas un vilain défaut de Carole Cerruti. Cette comédie romantique est une excellente surprise… Que je verrais bien adaptée au cinéma !

On découvre l’histoire d’Elizabeth, une sorte de Bridget Jones, un peu rondelette, reine de la gaffe, qui s’ennuie dans une routine un peu trop monotone. Au lieu de vivre ses rêves, elle préfère rêver sa vie. Jusqu’au jour où… Elle décide d’engager un acteur pour jouer son petit-ami. Histoire d’en mettre plein les yeux à sa famille mais également à ses anciens camarades de lycée qui lui ont laissé un goût amer. Elle plonge dans son mensonge farfelu sur les conseils et – l’incroyable – persuasion de sa meilleure amie kathleen aussi loufoque qu’attachante.

S’ensuivent de nombreux rebondissements, des scènes tellement drôles, de l’émotion et tout plein de choses très chouettes. Même si on voit arriver certaines choses, ça fonctionne complètement tant c’est bien fait. J’étais à fond dans l’histoire, mon côté midinette a drôlement refait surface (il n’est jamais très loin ^^) et j’ai adoré. Au point de le finir tranquillement allongée sur mon canapé samedi !

Le personnage d’Elizabeth est bien ficelé. Elle aimerait finir son premier roman, elle rêve de rencontrer l’amour et souhaiterait dire adieu à ses kilos en trop. Tout cela la rend forcément attachante. Les autres protagonistes sont aussi réussis. Et puis Damon, l’homme de l’histoire, est terriblement craquant !

« Puisque la vie était dure, cruelle parfois, je voulais donner de la magie aux lecteurs, écrire une histoire qui puisse leur faire du bien. Qui les prendrait par la main et les sortirait de leur quotidien. Qui les ferait basculer dans un autre monde, un autre univers, l’espace de quelques heures. Un roman comme un plaid tout doux sur les épaules, enveloppant, réconfortant, aimant, accompagné d’une bonne tasse de chocolat chaud aux marshmallows. Une pépite. Un conte de fées pour adultes. Ils oublieraient leur vie. Leurs soucis. Le temps de quelques pages, ils plongeraient dans une histoire qui les ferait sourire, je l’espérais, et s’évader. »

L’auteure a réussi le pari de son personnage principal ! Dans le genre, Carole Cerruti n’a rien à envier aux reines de la chick-lit comme Sophie Kinsella. Son style est affirmé, elle décrit les situations à merveille, elle est vraiment très drôle en plus. J’ai éclaté de rire à plusieurs reprises face au grand étonnement de mon amoureux. J’ai eu l’agréable sensation de regarder une (très bonne) comédie romantique. Le genre qu’on visionne le dimanche soir enroulée dans un plaid avec une tasse de thé et une tablette de chocolat.

Un immense bravo à Carole Cerruti  pour Rêver n’est pas un vilain défaut ! Il me tarde de lire son prochain !

♡♡♡

Résumé :

À bientôt trente ans, Elizabeth a des rêves plein la tête. Elle aimerait être écrivain, voudrait être un peu moins enrobée et ne plus être l’éternelle célibataire que l’on regarde avec pitié. Mais voilà, elle fait partie des femmes qui passent inaperçues.

Trop c’est trop ! Invitée à la soirée de gala des anciens étudiants (qu’elle n’a pas revu depuis dix ans), elle décide qu’elle n’ira pas toute seule pour ne pas subir les moqueries de ses anciennes camarades. Il lui faut un petit ami, et vite. La seule solution ? Engager un acteur !

Mauvaise idée… L’homme est bien trop séduisant, charismatique et arrogant pour que leur couple soit crédible. Pour une fois, le destin n’aurait-il pas pu lui donner un petit coup de pouce ? Mais Elizabeth doit faire avec. D’ailleurs, qu’est-ce qui pourrait bien déraper ?

 

 

 

 

 

3 J'aime

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Sand Mayer
    5 juin 2018 at 10 h 41 min

    Ah ah ! Tu as gagné ! J’ai maintenant trop envie de le lire !

    • Reply
      Fanny
      5 juin 2018 at 10 h 43 min

      C’est chouette ! Tu ne regretteras pas ! ;)

      • Reply
        Sand Mayer
        5 juin 2018 at 10 h 46 min

        J’en suis sûre ! Il est noté sur ma liste :)

  • Reply
    Ornella
    5 juin 2018 at 18 h 47 min

    Ah c’est pas mal, ça doit être divertissant !

    • Reply
      Fanny
      27 juin 2018 at 21 h 27 min

      C’est complètement ça ! :)

  • Reply
    Sam
    6 juin 2018 at 6 h 44 min

    Tu m’as donné envie avec cette chronique! ;-)

    • Reply
      Fanny
      27 juin 2018 at 21 h 28 min

      Franchement, le livre est divertissant à souhait !!!

  • Reply
    Céline
    27 juin 2018 at 11 h 25 min

    Tu vas encore me faire acheter des livres toi…
    Celui-ci semble très prometteur, merci pour ton avis, j’ai déjà envie de le lire !
    Non non non j’ai plein de livres en attente là… ;)

    • Reply
      Fanny
      27 juin 2018 at 21 h 29 min

      Ce livre est vraiment cool, il divertit, il fait du bien… Et ça fait du bien ! :)

Leave a Reply