Club de lecture

[Club de lecture #6] Profiter des vacances pour lire !

Lors de mes vacances, j’aime profiter du rythme plus cool pour faire le plein de lectures… D’ailleurs, je vous dévoile dans quelques jours les livres que je glisse dans ma valise ! Pour le thème du mois d’août, je ne me suis pas du tout inspirée des vacances. Après les romans feel-good et les livres de développement personnel, je souhaitais un autre style de lecture.

Pour ce nouveau #clublectureAIP, vous aviez une nouvelle fois le choix entre 4 romans. Ca n’a pas été la folie du côté des votes. La faute à la saison estivale ? Ou est-ce le moment de mettre fin au club de lecture ? Dites-moi ce que vous en pensez… Je n’irai pas bouder dans un coin, promis !

lecture aout

L’heureux élu est En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. C’est ma grande sœur qui va être contente que je le lise enfin (elle m’en parle depuis sa sortie !) ! J’ai également très envie de lire Robe de marié de Pierre Lemaitre suite au conseil d’une lectrice (coucou Clara ^^). Lire la suite

Humeurs

Et si on arrêtait de se comparer ?

Dimanche soir. Petit tour des blogs que j’apprécie ou dont j’ai entendu parler. Pour préparer la rentrée, à savoir le début officiel de mon activité de freelance (#angoisse #peur #excitation #yeahhhhhh), j’ai décidé de regarder un peu les freelances dans la blogosphère.

deco anything is possible

Et là… Au lieu de passer une soirée productive à me noter des idées ici et là, je suis tombée dans une sorte de déprime ho-rri-ble. En plus de surfer sur des blogs très qualitatifs, je découvrais le profil de jeunes femmes ultra douées en tout. Des bloggeuses talentueuses en écriture, en illustration, en technique, en photo, en vidéo, etc. Bref un peu en tout. Moment de remise en question absolue. Et si je n’étais pas assez douée pour me lancer en freelance ? Et si j’allais proposer de la merde ? Et si je ne trouvais pas de clients ? Pas de missions ? Et puis finalement à quoi sert mon blog car il y a des nanas qui savent tout faire. Force est de constater que moi non. Lire la suite

Club de lecture, Livres

[Club de lecture] Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Profitons de l’été et des vacances pour lire et se faire du bien ! C’était l’objectif de la lecture de juillet avec un livre de développement personnel, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… Comme une petite piqûre de rappel pour être zen et heureuse ! Retrouvez mon avis, mais aussi celui des membres du club de lecture et un portrait de lectrice !

Ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une - Raphaelle Giordano

chronique Je suis ravie d’avoir enfin lu Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une…. Depuis le temps que j’en entendais parler ! J’ai apprécié ce livre romancé de développement personnel.

Il ne faut pas s’attendre à un roman exceptionnel mais à une sorte de guide pour se bouger les fesses dans la vie et être heureux. C’est exactement ce dont j’ai envie ces derniers temps pour croire en moi et avancer dans mes projets. Même si les conseils ont été déjà moult fois lus ou entendus, ça ne fait pas de mal de les relire.

Certaines situations, citations ou conseils m’ont fait beaucoup de bien. Lors de ma lecture, je n’hésitais pas à lire des passages à mon amoureux. De nombreuses phrases ont trouvé écho en moi… Et rien que pour ça je suis heureuse de l’avoir lu.

Je retiens de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une qu’il faut prendre sa vie en main, ne pas rester passif au risque de passer complètement à côté, croire en soi et en ses rêves, être bien entouré, pouvoir décider de la vie qu’on veut et plus important que tout, être pleinement heureux. C’est plutôt pas mal comme messages positifs dans un bouquin ! Lire la suite

Bébé est là !

Les essentiels pour partir en vacances avec bébé

Le départ à Nîmes se fait de plus en plus proche…. Obsession vacances enclenchée ! Partir en vacances avec un bébé (Théodore aura presque 3 mois et demi) relève d’une sacrée aventure. Cela demande réflexion, organisation et préparation. Il faut reconnaître qu’il est difficile de ne pas partir avec sa maison toute entière. La tentation est vraiment grande mais n’ayant pas un mini van pour notre voyage, il a bien fallu faire des choix. Clairement, il y a encore beaucoup de choses… Ca va être sympa le remake de Tetris pour tout faire rentrer dans le coffre. Il est certain que nous allons devoir vraiment faire des sacrifices de notre côté… Pas question d’emmener les vêtements qu’on pourrait éventuellement mettre mais dont on n’est pas certain. Que des valeurs sûres ! #joiedetreparent ^^

theodore_1

Si vous êtes dans la même situation que nous, voici la liste de nos essentiels pour partir en vacances avec bébé ! Quant à celles qui n’ont pas d’enfants, voyez cela comme un billet instructif. Ou drôle. Au choix.      vetements

Bon forcément, on ne va pas partir sans vêtements… En gros, nous avons prévu des bodies (sans manches, manches courtes et manches longues), des pyjamas courts et longs, des barboteuses, des combinaisons, des shorts, des pantalons, des tee-shirts et des gilets. Un peu de tout quoi ! Ne pouvant pas prévoir les températures durant notre séjour, je préfère être parée à toute éventualité. Lire la suite

Bébé est là !

Notre nouvelle vie à 4

Dans moins d’une semaine, notre petit Théodore fêtera ses 3 mois… C’est fou à quel point le temps passe vite ! Dans le même temps, on a l’impression qu’il a toujours été auprès de nous. J’avais envie de revenir sur ces (presque) trois premiers mois axés principalement sur le côté « pratique » de notre nouvelle vie à 4. Retour à la maison, réaction du grand frère et organisation au quotidien n’auront plus aucun secret pour vous. Belle lecture !

nouvelle vie a 4

retourJe fais partie de ces femmes qui n’ont qu’une envie lors de leur séjour à la maternité : rentrer à la maison. Ayant eu une césarienne, j’ai dû rester à l’hôpital du lundi au samedi (j’ai réussi à négocier le dimanche). Je déteste le contexte hospitalier que je trouve particulièrement anxiogène. En plus d’être dérangée aux moments les plus inopportuns (quand tu prends ton petit-déjeuner, que tu essayes de te reposer 12 minutes pendant que bébé dort, quand tu t’accordes 2 minutes dans la salle de bain, etc.), la nourriture est dégueulasse (c’est le coup de pouce pour perdre les premiers kilos de grossesse ^^) et les bruits environnants bien stressants. Bref, j’avais envie de rentrer et de me retrouver dans ma petite bulle de bonheur entourée des miens… D’autant plus que je devais supporter l’absence de mon Edouard que je ne voyais pas très longtemps chaque jour. Lire la suite