Livres

[Lecture] Un appartement à Paris, de Guillaume Musso

Ma tante m’ayant prêté le dernier Guillaume Musso, Un appartement à Paris, j’ai estimé que sa lecture serait parfaite pendant mes vacances estivales. On suit l’histoire de Madeline, une jeune flic londonienne, et Gaspard, un écrivain misanthrope venu des Etats-Unis. Tous deux débarquent en France. Ils sont contraints de cohabiter quelques jours suite à une méprise lors de la location. Ils se retrouvent dans l’atelier de l’artiste Sean Lorenz, un peintre au parcours énigmatique, décédé dernièrement.

Avec Un appartement à Paris, Musso joue avec les codes du thriller… Genre qu’il semble tout particulièrement affectionné depuis quelques temps. Cette histoire est bien ficelée et rondement menée. La narration à plusieurs voix confèrent un excellent rythme au livre. On assiste à une valse de personnages brillamment construits. La psychologie est au cœur de l’ouvrage.

Madeline Greene (héroïne de L’appel de l’ange) et Gaspard Coutances sont des écorchés vifs. Lui, n’a pas réglé des traumatismes de l’enfance, il a un sérieux problème avec la bouteille. Elle, en quête d’amour, a fait une tentative de suicide et a sombré dans la dépression. Loin d’être les personnages les plus gais de l’univers Musso, ils restent profondément humains et attachants.

« Il se rappela la phrase d’Hemingway : « Un homme intelligent est parfois forcé de boire pour pouvoir passer du temps parmi les imbéciles. » »

La qualité incontestable de Guillaume Musso est de parvenir à écrire des romans palpitants et prenants. Je me suis encore laissée prendre dans ses filets lisant à toute vitesse Un appartement à Paris pour en connaître le dénouement. J’ai trouvé que la qualité était au rendez-vous et que les points positifs s’enchaînaient.

Mais – parce qu’il y a un mais – j’ai beau passer un bon moment, aussitôt lu aussitôt oublié. Ce n’est pas un roman qui va particulièrement me marquer… Après tout, ce n’est pas forcément ce qu’on lui demande ! Je retiens que j’ai apprécié ma lecture… Pourtant, le thriller n’est pas du tout mon genre de prédilection.

♥♥♥♥

Résumé : Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante. Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler. À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.   Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Un appartement à Paris – Vous l’avez lu ou pas ?
Quels sont vos préférés ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

11 J'aime

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Céline
    25 septembre 2017 at 10 h 34 min

    Et bien cette fois je ne le lirai pas !
    Musso oui, Musso thriller non.
    Je suis ravie de voir ton avis cependant, ça fait déjà deux thrillers que je lis de Musso et non, je n’adhère pas. Les histoires sont hyper bien ficelées j’en conçois, mais je ne suis pas objective, j’ai tellement adoré ses premiers romans et la magie qui va avec, que ce tournant de genre m’a laissé sur le bas côté (huhu!)

    • Reply
      Fanny
      29 septembre 2017 at 15 h 13 min

      Si tu n’adhères pas à Musso thriller, passe ton chemin en effet !
      Et puis j’ai cru comprendre que tu avais de quoi faire en lecture :)

      • Reply
        Céline
        29 septembre 2017 at 15 h 17 min

        Oui voilà! J’ai de la lecture en stock.
        Mon livre sur la vie secrète des arbres est un peu soporifique…mais intéressant! Mais soporifique. Je vais le terminer parce que je déteste ne pas finir un livre.

  • Reply
    Samsha
    25 septembre 2017 at 23 h 21 min

    J’avoue que je ne lis pas beaucoup de Musso pourtant j’ai « La fille de Brooklyn » dans ma bibliothèque depuis des mois… Il faut vraiment que je me lance!

    • Reply
      Fanny
      29 septembre 2017 at 15 h 14 min

      Je n’ai pas lu La fille de Brooklyn… Mais lire Musso est rarement désagréable ! :)

Leave a Reply