Livres

[Lecture] Et pour toujours ce sera l’été, Valentin Spitz

Les livres se suivent mais ne se ressemblent pas. A l’occasion de la sortie de son premier roman Et pour toujours ce sera l’été, Valentin Spitz a décidé de contacter journalistes et blogueurs pour nous proposer de découvrir son livre.

etpourtoujoursceseralete1

En plus d’être très flattée de compter parmi les heureux élus, le pitch m’a intriguée. J’ai donc répondu par l’affirmative et me suis empressée de lire Et pour toujours ce sera l’été. On suit les vacances estivales du jeune Lucas, 17 ans, fils d’un célèbre acteur, dans sa villa de Saint-Tropez. Voilà, je ne vous en dirai pas plus au risque de dévoiler trop de choses.

Ce premier roman jouit d’une écriture fluide et vraiment agréable. Les chapitres sont courts et s’enchaînent à un si bon rythme que le livre se lit facilement. J’ai beaucoup aimé l’évolution de l’histoire. Alors qu’au début nous avons l’impression de lire les (més)aventures d’un ado pourri gâté, certes sympathiques, mais pas forcément captivantes, on réalise, page après page, que derrière Et pour toujours ce sera l’été, se cache une histoire bien plus complexe. Bluette estivale ? Livre de plage ? Thriller psychologique ? Il ne faut pas hésiter à déchiffrer chaque petit détail que l’auteur nous donne. Les non-dits sont au cœur de l’histoire.

etpourtoujoursceseralete2

Lucas est clairement le personnage central. Il est assez spécial, étrange et il est bien difficile de se sentir proche de lui. Durant tout le livre, je l’ai regardé d’un œil tantôt sceptique tantôt intrigué me demandant qui il était vraiment. On s’interroge pour savoir si finalement c’est un gentil ou un méchant. L’ambiance est souvent pesante voire angoissante tant nous ne comprenons pas ce qu’il se passe. De nombreux personnages gravitent autour de lui : Marc, son père acteur, Marie-Baptiste, l’agent de Marc surnommé Darth Vader, Manon, son flirt des vacances, Alain Van Meks, un policier, etc.

etpourtoujoursceseralete3

Je suis contente de ma lecture car elle a su me surprendre… Je ne m’attendais pas à ce genre de livres en commençant. Il ne faut pas se fier à la couverture du livre faisant penser à une histoire légère pour les vacances. Si j’avais un reproche à formuler, c’est que j’aurais aimé avoir des derniers chapitres plus longs et développés.

Et pour toujours ce sera l’été est un premier roman plutôt réussi. Bravo Valentin Spitz !

Résumé :

Au cœur de l’été, Lucas, 17 ans, arrive à Saint-Tropez dans la maison louée par Marc, son père, un acteur célèbre. Le jeune homme n’a  de cesse d’attirer l’attention de ce père absent et froid.

Livré à lui-même, Lucas se perd dans les nuits tropéziennes, jusqu’à l’arrivée de Marie-Baptiste, sa belle-mère qui gère la carrière de Marc et tente d’occuper la place laissée vacante par sa mère, mystérieusement disparue après sa naissance.

Cet été là, le jeune homme va revisiter son histoire familiale et plonger au cœur de ses failles les plus profondes.

Qui est Valentin Spitz ?

Journaliste, Valentin Spitz a 30 ans. Il est chroniqueur sur I télé chaque matin avec Laurent Bazin et Bruce Toussaint,  et a travaillé notamment à RTL et Europe 1. Il est l’auteur de deux biographies : Najat Vallaud-Belkacem, une gazelle au pays des éléphants (avec Véronique Bernheim, First, 2012) et Arnaud Montebourg, moi Président, (éditions de l’Archipel, 2014). Historien de formation, il a repris des études de psychanalyse et intervient chaque semaine à la Maison de Solenn où il anime avec les adolescents hospitalisés des ateliers radio.

Et pour toujours ce sera l’été : Avez-vous entendu parler de ce livre ? Avez-vous envie de le lire ?

flèche - copie

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

8 J'aime

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Samsha
    5 juillet 2016 at 19 h 37 min

    Encore une découverte originale qui me donne envie ;-)

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2016 at 11 h 30 min

      Cool ! :)

  • Reply
    Summer Girl
    5 juillet 2016 at 22 h 43 min

    Je m’attendais à un roman beaucoup plus léger en voyant la couverture, je pensais plus à une histoire d’amour, je suis complètement à côté de la plaque du coup! Ta critique est très objective mais je ne pense pas me laisser tenter par cette lecture (pour une fois!)

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2016 at 11 h 31 min

      Tu en as déjà tellement à rattraper :D

  • Reply
    Oma
    6 juillet 2016 at 0 h 39 min

    Un autre roman à ajouter à ma PàL, je n’avais jamais entendu parler de ce titre, mais ta description m’intrigue ! :) Au passage, j’espère que ton petit doigt va mieux ! Bonne soirée :)

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2016 at 11 h 32 min

      Mon petit doigt me fait super mal quand je suis sur l’ordi, mais bon, ça va passer !
      J’ai une attelle de compét’ :)

  • Reply
    Céline
    6 juillet 2016 at 10 h 49 min

    Et bien non…pas entendu parler.
    Mais oui, ce serait une bonne lecture, pourquoi pas.
    Ton article donne envie de le lire!!

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2016 at 11 h 32 min

      Chouette !!! ;)

  • Reply
    PrettyBooks
    7 juillet 2016 at 19 h 05 min

    Tes photos me vendent du rêve, tout comme ton blog d’une façon générale. <3 Magnifique article, une nouvelle fois, qui met en valeur le roman.

    • Reply
      Fanny
      7 juillet 2016 at 21 h 34 min

      Merci ! Ca me touche vraiment beaucoup ! <3

  • Reply
    Laurélie
    7 juillet 2016 at 20 h 42 min

    Encore une critique qui donne envie !! Je l’ajoute aussi à ma liste (qui s’allonge ;) vivement les vacances !)

    • Reply
      Fanny
      7 juillet 2016 at 21 h 35 min

      Ca me fait bien plaisir ! ;)

  • Reply
    lae
    8 juillet 2016 at 22 h 20 min

    C’est rigolo j’ai vu Bruce Toussaint faire sa promo il y a quelques semaines du coup ça me parle un peu et donc peut être sur ma liste estivale ^^

    • Reply
      Fanny
      10 juillet 2016 at 22 h 04 min

      Moi aussi j’avais vu le passage ! ;)

Leave a Reply