Livres

[Lecture] La plage de la mariée, de Clarisse Sabard

Quel bonheur de retrouver la plume de Clarisse Sabard ! Découverte l’été dernier avec son premier roman, Les Lettres de Rose, j’ai enfin lu son deuxième livre La Plage de la mariée.

La Plage de la mariée débute sur le décès des parents de Zoé, jeune trentenaire, habitant Nice. Quelques minutes avant de s’éteindre, sa mère lui révèle que l’homme qui l’a élevée n’était pas son père biologique. Quatre mois après le drame, elle décide de partir en Bretagne à la recherche de son géniteur, de ses origines, de la vérité… Mais surtout d’elle-même.

J’ai adoré suivre les aventures de Zoé, de ses amis Maxime et Elsa, mais également des personnages qu’elle rencontre au fur et à mesure. Nous faisons notamment la connaissance d’Alice, Gaël, Capucine, Gérard, Jérémie et Nicolas. Tous sont d’une gentillesse à nous (re)donner foi en la nature humaine !

La Plage de la mariée compte de nombreux rebondissements qui font qu’on ne s’ennuie pas une seconde. L’histoire est prenante. A l’instar de Zoé – qui est un personnage auquel on peut facilement s’identifier -, on a sacrément envie de savoir ce qui s’est passé 30 ans plus tôt. Zoé se lance dans une enquête, interrogeant quiconque pourrait l’aider à reconstituer le puzzle. Mais tous semblent s’être donnés le mot ne lui révélant aucune information.

Ce roman est vraiment bien ficelé. Il y a des secrets de famille, des non-dits, des blessures, de l’amour, de l’amitié… C’est crédible, vrai, touchant et émouvant ! Un vrai coup de coeur !

« La vie est éphémère. On n’a pas forcément besoin d’y trouver un sens. Peut-être qu’il n’y en a pas, au fond. Ce qui compte c’est de trouver le bon chemin qui nous mènera jusqu’au bout. Il sera semé d’embûches et jalonné de drames, mais il ne faut pas laisser obstruer notre bref passage sur terre. Il ne faut en garder que le meilleur. Personne ne sait ce que demain lui réserve. Alors, puisque nous sommes là, nous ne pouvons faire qu’une seule chose: vivre, quoi qu’il arrive. »

En plus, le livre est souvent drôle et d’une fraîcheur incroyable. Clarisse Sabard est décidément une formidable conteuse. La filiation et les histoires familiales sont clairement des thèmes chers au coeur de l’auteure. Elle dépeint parfaitement les relations humaines. Une nouvelle fois, elle m’a séduite. Je ne vous cache pas que j’ai ressenti un peu de tristesse après avoir fini le roman. Je me sentais bien avec toute cette bande que je n’avais vraiment pas envie de quitter.

Clarisse Sabard a incontestablement transformé l’essai avec La Plage de la mariée. Maintenant, je n’ai plus qu’une envie : lire son tout nouveau roman, Le Jardin de l’oubli.

♡♡♡

Résumé :

2015, Nice. Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu’elle lui a menti depuis toujours : l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».
Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toute ces années.

La Plage de la mariée – Qui l’a lu ? Qui a envie de le lire ?
Vous connaissez Clarisse Sabard ?

2 J'aime

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Holly Goli
    20 février 2018 at 13 h 04 min

    J’ai eu la chance de rencontrer Clarisse à l’été 2016 pour une séance de dédicace de son premier roman. C’est une jeune femme absolument adorable ! J’ai pu découvrir la Plage de la mariée dans la foulée et lui aussi, je l’avais adoré, le trouvant même au-dessus des Lettres de Rose. En fait, Clarisse, elle est comme le bon vin, elle évolue avec le temps. J’attends avec impatience son prochain roman qui ne devrait plus tarder pour le coup.
    On en reparle ensuite si tu veux ^^

  • Reply
    Fanny
    6 mars 2018 at 23 h 01 min

    Elle a effectivement l’air adorable !
    Hâte de lire son nouveau roman… Je crois avoir aussi préféré La Plage de la mariée aux Lettres de Rose :)
    Tu l’as lu le nouveau ?

Leave a Reply