Livres

[Lecture] La vie est facile, ne t’inquiète pas, d’Agnès Martin-Lugand

Ménageons tout suspense inutile… J’ai littéralement adoré « La vie est facile, ne t’inquiète pas » d’Agnès Martin-Lugand. La suite de son best-seller « Les gens heureux lisent et boivent du café » a dépassé toutes mes espérances. Si bien que ce roman a su me tenir en haleine jusqu’à trois heures du matin pour le finir. Je l’ai dévoré… Impossible de le lâcher !

058

Déjà, rien que le titre m’a conquise… Moi qui écoute régulièrement « Little Love » d’AaRON et son refrain rassurant « Don’t worry, life is easy ». C’est ce qu’on a tous envie d’entendre, surtout quand la vie nous réserve de vilains tours.

Alors que j’avais beaucoup apprécié « Les gens heureux lisent et boivent du café », cette suite m’a encore plus plu et convaincue. On y retrouve Diane à Paris, ayant repris les commandes de son café littéraire, avec son meilleur ami Félix. Elle rencontre Olivier, un kiné adorable et attentionné. Elle tombe dans ses bras et pense pouvoir construire une relation de couple avec lui, car elle se sent aujourd’hui prête… Mais la vie réserve bien des surprises et Diane va rapidement se rendre compte que tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Aura-t-elle le courage d’être heureuse ? Parfois, il faut se « malmener » pour atteindre bonheur et sérénité. Selon les expériences personnelles, ce chemin peut être long et tortueux. Et c’est la force de « La vie est facile, ne t’inquiète pas » ! Malgré les épreuves douloureuses, le bonheur et l’amour triomphent. La vie prend le dessus, même si le contexte est difficile.

069

Cette suite est un concentré d’émotions. On passe du rire aux larmes et on a juste envie de rejoindre cette famille en Irlande. C’est drôle, touchant, émouvant ! Agnès Martin-Lugand traite une nouvelle fois le deuil, sous un angle différent. Les personnages gagnent en justesse et en profondeur. Diane est plus forte, une vraie femme avec ses doutes et ses interrogations. Edward est aussi plus touchant, moins « ours » grâce à la présence de son enfant qui apporte tant à l’histoire… Et à Diane. Je ne vous cache pas que je rêve d’une nouvelle suite… Je pense que le personnage de Diane est si profond qu’il mérite aisément plusieurs livres pour pouvoir la suivre dans son cheminement personnel, ses choix de vie, ses interrogations, etc.

Je vous conseille vivement de découvrir l’oeuvre d’Agnès Martin-Lugand, qui risque sérieusement de s’imposer comme un des auteurs incontournables de la littérature contemporaine française. Il ne me reste plus qu’à découvrir « Entre les mains, le bonheur se faufile ». Vous l’avez lu ?

Résumé :

« Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres. »

Depuis son retour d’Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux Gens…, son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.
Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres.
Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

Qui es-tu Agnès Martin-Lugand ?

Agnès Martin-Lugand est une psychologue de formation. « Les gens heureux lisent et boivent du café » est son premier roman. Vendu à plus de 300 000 exemplaires, il sera bientôt adapté au cinéma. Publié à l’origine en auto-édition sur la plate-forme Kindle d’Amazon, elle a vite été repérée par des blogueurs littéraires… Puis contactée par Florian Lafani des éditions Michel Lafon ! Depuis, elle a publié « Entre mes mains le bonheur se faufile » et « La vie est facile, ne t’inquiète pas », la suite du best-seller « Les gens heureux lisent et boivent du café ».

« La vie est facile, ne t’inquiète pas » : L’avez-vous déjà lu ?
Avez-vous lu son premier roman « Les gens heureux lisent et boivent du café » ?
Vous aimez ?

flèche - copie

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

  J'aime

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Caroline - Note Cuivrée
    16 juillet 2015 at 8 h 59 min

    J’avais lu un avis un peu déçu et mitigé d’une autre blogueuse, tu me rassures et me donnes très envie de découvrir cette suite !! :)

    • Reply
      Fanny
      16 juillet 2015 at 9 h 00 min

      Pour le coup, je n’ai vraiment pas été déçue ;)
      J’espère que tu aimeras !

  • Reply
    Holly Goli
    16 juillet 2015 at 9 h 53 min

    Tu t’adresses à la fan inconditionnée d’Agnès Martin-Lugand :) Effectivement, la suite est encore meilleure que les Gens. Il n’y a aucun doute. Je trouve bien qu’elle ait écrit un second roman car même si la fin des Gens me satisfaisait, je pense qu’un an pour faire le deuil … c’était pas assez long car il y a parfois un long cheminement pour y arriver. Là deux ans donc deux romans. L’idéal.

    Concernant « Entre mes mains le bonheur se faufile » … c’est mon préféré d’elle. J’ai eu un sacré coup de coeur pour lui en 2014 car la trame et le genre est différent des deux autres. Ce qui commence par une histoire contemporaine se transforme petit à petit en une toile qui t’emprisonne (dans tous les sens du terme car pas juste les personnages mais le lecteur aussi). Tu as beaucoup de mal à le lâcher. Le personnage de Gabriel, l’homme de l’histoire, est mon préféré et Agnès Martin-Lugand l’a rendu quasi parfait à mes yeux ^^ Non vraiment, fonce ! Il est en format poche en plus. Ce serait dommage de ne pas le lire :)

    • Reply
      Fanny
      16 juillet 2015 at 10 h 12 min

      Je n’étais pas forcément convaincue pour « Entre les mains le bonheur se faufile » vu le pitch. Mais ton commentaire a éveillé ma curiosité. Et jamais deux sans trois !
      On est bien d’accord pour cette suite. Contente de savoir que tu as aussi préféré au premier :)

  • Reply
    Like a Magnolia
    16 juillet 2015 at 13 h 44 min

    J’aime beaucoup la plume de cette auteure. J’ai justement parlé de son roman « Les gens heureux lisent et boivent du café » dans mon post d’hier ! Jettes-y un coup d’œil et n’hésites pas à me donner ton avis (je suis novice en « blogage » littéraire).
    En attendant, tu m’as donné envie de lire celui-ci … A bientôt !

    • Reply
      Fanny
      16 juillet 2015 at 14 h 43 min

      Je vais aller voir ça :)

  • Reply
    Oma
    16 juillet 2015 at 15 h 38 min

    Ta critique donne très envie de le lire! Je n’ai pas lu le premier, donc il faudrait sûrement que je commence par me le procurer ^^
    Au plaisir de te lire, j’apprécie vraiment beaucoup ton blog, en particulier les critiques littéraires et cinématographiques! :)

    • Reply
      Fanny
      16 juillet 2015 at 15 h 42 min

      Ton commentaire est vraiment adorable ! Ca me fait vraiment beaucoup plaisir :)
      En effet, commence par le premier… Il est possible de lire le deuxième sans avoir lu le premier, mais ce serait dommage !

  • Reply
    La Bibli d'Onee
    17 juillet 2015 at 11 h 15 min

    Je suis bien contente que tu aies aimé, pareil j’ai encore préféré la suite au tome 1 ! (et d’ailleurs j’vais commencé par le 2^^)

    • Reply
      Fanny
      17 juillet 2015 at 11 h 40 min

      Oui je me souviens ! :)

  • Reply
    BettieRose Books
    23 juillet 2015 at 13 h 09 min

    C’est vrai que c’est une jolie histoire :)

    • Reply
      Fanny
      27 juillet 2015 at 14 h 29 min

      Oh oui ! :)

  • Reply
    lae
    24 juillet 2015 at 21 h 27 min

    Ah ben me voilà curieuse vu que je ne connaissais pas l’auteur avant ton dernier post sur elle !

    • Reply
      Fanny
      27 juillet 2015 at 14 h 29 min

      C’est une chouette lecture :)

Leave a Reply