Livres

[Lecture] Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne…

Derrière ce titre ennuyeux, se cache le premier roman d’Antoine Paje. Très joli hasard de commencer l’année avec ce bouquin, 2015 sonnant le glas de nombreux changements pour moi.

« Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne » fut un achat coup de tête chez Cultura le mois dernier. Une note en haut de la pile faisait référence aux peurs qui nous gâchent la vie. Etant une grande flippée, ce mot a résonné en moi. Ni une ni deux, je fonçais à la caisse, m’empressant de prendre un exemplaire supplémentaire pour ma sœur (qui elle aussi a beaucoup aimé !).

cerisier blog

En plus d’être captivant, ce livre jouit d’une fluidité dans la lecture fort appréciable. C’est une histoire qui fait réfléchir, pose des questions existentielles absolument universelles, sans tomber dans le pathos ou la philosophie de comptoir. Les mots d’Antoine Paje sont percutants.
Il met le doigt sur les peurs… Sur ces fichues peurs qui nous paralysent, qui nous empêchent d’aller à l’essentiel, et qui très souvent, nous font passer à côté de notre vie. A l’instar du héros Paul Lamarche, il faut faire la nique à ses peurs.
Cette idée me plait bien dans le contexte actuel. Cessez d’avoir peur, kiffez, vibrez, vivez !

Il faut parfois toute une vie pour apprendre à marcher.

Résumé : Certaines rencontres peuvent-elles changer le cours d’une existence ? Assurément. Une extraordinaire leçon de vie attend Paul Lamarche, Paul qui pense que réussir sa vie, se résume à… réussir.
Un Noir américain à la carrure d’athlète rencontré en prison et un puissant homme d’affaires japonais qui parle de cerisiers et de poussières, d’autres encore, lui permettront enfin de comprendre que l’on ne réussit que lorsque l’on se met debout. Paul admettra enfin que les peurs ont mené sa vie jusque-là. On ne peut marcher que lorsqu’on dépasse les craintes qui nous entravent tous et nous empoisonnent. La vie est au bout du chemin.
Un roman tour à tour parabole moderne de la découverte de soi, récit d’une amitié profonde et histoire d’amour incandescente.

Qui es-tu Antoine Paje ?

Antoine Paje est né en 1971 à Paris. Diplômé de l’ENSIA, devenue AgroParisTech, il a été gérant de société et a travaillé plusieurs années avec l’étranger. Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne est son premier roman.

flèche - copie

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

1 J'aime

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Mar
    15 janvier 2015 at 23 h 08 min

    La photo est sublime et ton avis me donne bien envie d’entendre parler de cerisiers, de poussières et d’une montagne !

    • Reply
      Fanny
      19 janvier 2015 at 11 h 22 min

      Merci beaucoup <3

  • Reply
    Anais
    2 février 2015 at 12 h 22 min

    Très chouette ton blog ! J’ai beaucoup aimé :)

    • Reply
      Fanny
      2 février 2015 at 12 h 31 min

      Oh merci !
      C’est drôle, je viens de m’abonner à ton compte instagram… Et je m’apprêtais à aller voir ton blog ! :)
      J’y file !

Leave a Reply