Livres

[Lecture] Chroniques de l’asphalte t.3, de Samuel Benchetrit

Encore un livre lu pendant ma semaine de vacances en Turquie ! Après avoir dévoré les deux premiers tomes, il était inévitable de découvrir la suite des aventures du Bench et de ses potes dans « Chroniques de l’asphalte tome 3 ».

081-2

Ce troisième volume est intitulé « Amours » et comme son nom le suppose, il est centré sur les histoires d’amour de cette bande des quartiers… Et c’est là que le bât blesse. Ce livre m’a déçue alors que je suis une très grande fan de Samuel Benchetrit. En tant que réalisateur, j’avais littéralement adoré « J’ai toujours rêvé d’être un gangster » avec Edouard Baer, Anna Mouglalis et Alain Bashung. Difficile donc de résister à ce casting parfait ! Le Benchetrit écrivain m’a également pas mal convaincue par le passé. « Récit d’un branleur », « Le cœur en dehors » et les deux premiers « Chroniques de l’asphalte » l’avaient érigé en auteur contemporain au top !

Ca faisait un bail que je n’avais pas lu un de ses bouquins et surtout que j’attendais la suite de ses chroniques… Les attentes étaient tellement fortes que la déception a malheureusement été au rendez-vous. Sa plume est toujours pleine de talent, mais elle a perdu de son mordant. Je me suis ennuyée à la lecture des histoires sentimentales du narrateur et de ses amis. Aucune n’est parvenue à trouver grâce à mes yeux… Et ce n’est pas de gaité de cœur que je vous dis ça !

078-2

Le roman est une succession de saynètes guère intéressantes et palpitantes. Je n’ai pas non plus apprécié le portrait limite caricatural de jeunes de cités. C’est grossier et trop facile ! La direction prise dans cet ouvrage ne m’a franchement pas convaincue. Le journaliste Thomas Mahler du Point a écrit : « Tendresse, cocasserie, nostalgie, langage parlé irrésistible : le Petit Nicolas a trouvé là un digne cousin adolescent qui habiterait en cité ». A aucun moment, cette description me donne envie. C’est censé être autobiographique mais ça ne prend pas !

J’attends mieux de lui et j’espère retrouver le plaisir qu’il a su me procurer avec ses autres œuvres. Depuis le début, les Chroniques de l’asphalte sont prévues en 5 parties. J’ai hâte de lire les tomes 4 et 5 et que Benchetrit me fasse fermer ma gueule tant ils seront excellents.

Résumé :

 » Quand je l’ai rencontré, il arrêtait pas de me toucher, de me prendre dans ses bras, de m’embrasser le cou, de me réchauffer la nuque… Au début je comprenais pas, j’avais l’impression d’être une bête… et puis, à force de contact, je m’y suis mise… Ah c’est doux, t’as pas idée… Ce gamin, j’ai même pas l’impression d’avoir dû faire l’amour pour qu’il arrive… C’est juste un cadeau… Et si t’ouvres ton cœur, tu pourras aussi en profiter… C’est ça que je te propose… De combler le vide… Maintenant, si t’as pas envie qu’il y ait plus d’amour dans ta vie, c’est toi que ça regarde… Moi, le bonheur, je saute dessus, et je pense pas à après…  »

Qui es-tu Samuel Benchetrit ?

Samuel-Benchetrit_denis-rouvreklein

Samuel Benchetrit, né le 26 juin 1973, est un artiste accompli. Touche-à-tout, il a déjà brillé en tant qu’écrivain, réalisateur, scénariste et peintre. Issu d’un milieu modeste, il a commencé dès 15 ans en tant qu’assistant photographe et ouvreur de cinéma. En 2000, il publie son premier roman « Récit d’un branleur ». Il continue avec ses « Chroniques de l’asphalte » dont les trois premiers tomes (sur les cinq) sont déjà sortis. Il publie aussi l’excellent « Le cœur en dehors » en 2009 qui obtient le prix populiste. Côté cinéma, il fait ses armes en réalisant le court-métrage « Nouvelles de la Tour L », avec Sami Bouajila. Il passe au long avec la comédie « Janis et John ». « J’ai toujours rêvé d’être un ganster » reçoit le prix du meilleur scénario au Festival du Film de Sundance. En 2011, sort « Chez Gino » avec José Garcia. Son actualité 2015 est la sortie de « Asphalte » en octobre, adapté de ses chroniques autobiographiques, et « Moins 2 », la pièce de théâtre qu’il écrit et met en scène, dès septembre. J’ai vraiment hâte de découvrir les deux !

Chroniques de l’asphalte : Avez-vous déjà lu ? Avez-vous aimé ?
Connaissez-vous Samuel Benchetrit ? L’écrivain ? Le réalisateur ?

2015_03_13_AIP_End_Post

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

  J'aime

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Bernieshoot
    6 juillet 2015 at 17 h 23 min

    je ne l’ai pas lu et si tu t’es ennuyée …

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2015 at 18 h 16 min

      En effet, ma critique ne donne pas trop envie de le lire !

  • Reply
    Berenice Big Blog
    6 juillet 2015 at 20 h 35 min

    Jamais lu mais vu ses films tous excellents avec un regard décalée et souvent drôle ! Merci pour cet article très chouette, bon pas sûr que je lise le livre mais ton post est très intéressant !

    • Reply
      Fanny
      6 juillet 2015 at 22 h 06 min

      Merci 1000 fois pour ton commentaire qui me fait chaud au coeur :)

Leave a Reply