Lifestyle Livres

Devenir végétarienne

Cela fait quelques temps que je réfléchis à cet article… Ce n’est pas évident d’aborder la question du végétarisme tant il peut être sujet à controverses, critiques etc. Pour dissiper tout malentendu, ce billet n’a absolument pas pour vocation de vous rendre végétarienne. Chacun fait bien ce qu’il veut !

devenirvege

Je ne cherche pas non plus à culpabiliser « les mangeurs de viande ». J’ai juste envie de vous faire part d’un sujet qui me tient à cœur pour de nombreuses raisons et qui a un impact sur ma vie quotidienne.
mon histoireCommençons par le commencement ! Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais été une grande consommatrice de viande. Tout simplement pour une question de goût. Bien sûr, j’aimais manger un steak haché, des nuggets, des croque-monsieurs, etc. (Paye tes goûts alimentaires d’enfant ^^). Après, je ne me suis jamais réjouie de manger une bonne entrecôte ou un bon tartare, chez moi ou au restaurant. A l’âge de 20 ans, j’ai appris que ma mère m’avait fait manger Bambi. Le drame ! J’ai eu un tel dégoût que j’ai cessé du jour au lendemain de manger de la viande. Impossible pour moi de voir autre chose que l’animal dans mon assiette. Ca a duré quelques années pendant lesquelles j’ai été pas mal carencée. Par ma faute uniquement. On peut être végétarien et n’avoir aucune carence à condition de ne pas faire n’importe quoi. Ce qui n’était pas mon cas ! Je ne compensais pas les apports de la viande autrement. Puis à un moment donné, j’ai recommencé à manger de la viande. Sans aucune véritable raison… Si ce n’est que mon amoureux de l’époque m’avait préparé à manger. Je m’étais laissée tenter et j’étais retombée dans la spirale infernale ! A partir de ce moment, j’ai réintroduit la viande dans mon alimentation mais avec parcimonie. Je me « contentais » de manger essentiellement du jambon, du poulet, etc. Mais au fond de moi, quelque chose ne me convenait pas.pourquoiIl y a quelques mois j’ai eu une sorte de prise de conscience. J’ai commencé à me poser beaucoup de questions sur mon alimentation, notre responsabilité en tant que consommateurs, les animaux, l’environnement. ETC. J’ai lu beaucoup de choses à droite, à gauche. Je n’ai pas forcément lu de témoignages de végétariens et végétariennes. Je me suis surtout concentrée sur des faits. La face cachée des abattoirs, les élevages industriels, les chiffres de consommation en France et dans le monde, l’impact sur l’environnement, sur la santé. Dans le cas de nombreuses maladies, il est fortement déconseillé de limiter au maximum sa consommation de viande rouge. Ca fait réfléchir ! A côté de tout ça, les rares moments (oui ils étaient de plus en plus rares sans vraiment le chercher) où je mangeais de la viande ne me procuraient plus aucun plaisir gustatif. Au contraire, le goût me déplaisait de plus en plus. Exemple tout bête : nous avions l’habitude de faire régulièrement un poulet rôti (le classique ^^). Chaque bouchée tant appréciée jusqu’alors me dégoûtait.

un-blog-une-fille-vase-citrons

En plus de mes nombreuses recherches sur le sujet, j’ai lu le livre « Faut-il manger les animaux » de Jonathan Safran Foer (c’est l’auteur de « Extrêmement fort et incroyablement près). Dans cet ouvrage datant de 2009, l’écrivain plaide contre l’élevage industriel et l’abattage des animaux. Son plaidoyer est fort dans le sens où il est beaucoup axé sur l’interrogation. Il ne juge pas, ne joue pas les « mères la morale », ne tient pas un discours extrémiste sur la consommation de la viande. Il s’interroge, (se) pose des questions en toute intelligence et dans le respect des choix d’autrui. Force est de constater que plus je tournais les pages, plus j’acquiesçais ses propos et ses réflexions. Je ne vous cache pas que certains passages sont particulièrement éprouvants pour le lecteur. Les interviews du personnel d’abattoir est parfois choquant. Si choquant que j’en ai fait des cauchemars la nuit suivante. J’ai lu certains passages à mon amoureux qui refusait en bloc de les entendre. Bon j’ai un peu insisté.

fautilmangerlesanimaux

Ce n’était pas pour le culpabiliser et remettre en question son appétit viandesque mais je crois qu’il est important d’entendre certaines choses. Vivre dans le déni ne me semble pas fiable sur le long terme. Comme je disais en introduction, chacun fait ce qu’il veut et jamais je ne lui demanderais de devenir végétarien. Ce n’est pas un choix qui s’impose mais qui se décide. C’est un peu comme la cigarette, tant qu’on n’a pas envie, c’est peine perdue. Coucou la comparaison merdique ! ^^ Il se pose aussi la question de mon fils au quotidien lors des repas. Ce n’est pas à moi de décider s’il doit cesser de consommer de la viande. Quand il sera « grand », il aura le choix de son mode d’alimentation. En attendant, je le laisse à l’écart de tout ça et le laisse profiter de ses hot-dog et de ses steaks saignants.

Je ne suis pas devenue végétarienne pour suivre un effet de mode. C’est de plus en plus « tendance » ces derniers temps et tant mieux. Il est plaisant de trouver de plus en plus d’aliments végé, que ce soit au supermarché ou au restaurant. Lors de notre week-end à Berlin, je craignais de ne pas trouver forcément mon bonheur au resto. Puis finalement, j’ai été agréablement surprise de voir à quel point les Berlinois sont attachés à un mode de vie végé voir vegan. Je n’ai jamais aussi bien mangé que là-bas (et facilement !).

etapresAujourd’hui, je suis totalement végétarienne et je me pose des questions (encore et toujours) sur le végétalisme. J’ai encore des interrogations et des doutes. Je me demande si je suis prête et surtout si je saurais comment manger en suivant ce mode alimentaire. Certaines choses ne me manqueraient absolument pas comme le lait de vache (je n’aime pas ça), les œufs que je peine à digérer et les fruits de mer que je refuse de manger depuis toujours. Pour le coup, avec les fruits de mer, on n’a jamais autant eu l’impression de manger un petit animal. Rédhibitoire !

J’espère aussi « assumer » ma décision. Je n’ai pas encore fini d’entendre que c’est une grosse connerie de ne plus manger de viande, etc. Que c’est mauvais pour la santé. Que je vais être carencée. On ne peut pas en vouloir aux gens qui manquent cruellement de connaissances sur le sujet. Devenir végétarien (ou végétalien) demande de changer complètement ses habitudes alimentaires. C’est juste une question de nouvelle éducation à la nourriture. Si dès l’enfance, nous avions appris à manger comme ça, ce serait aujourd’hui aussi naturel et évident qu’une alimentation dite classique.

un-blog-une-fille-pommes

Le fait est que tout ça n’a pas fini de m’intéresser. Je lis des ouvrages, je vais en magasin bio (youhou ! Un monde nouveau s’ouvre à moi !)… Et dans une volonté de devenir éventuellement vegan, j’ai téléchargé le super e-book 20 days of Happy Food de la blogueuse Marie alias Sweet and Sour. Dans ce programme, elle a pensé aux filles qui sont pressées et n’ont pas le temps de cuisiner pendant 12 heures. A l’intérieur, on trouve un guide book, 3 semaines de recettes, les listes de courses, les recettes en question et un groupe de support pour partager l’aventure. J’ai prévu de le commencer dès la semaine prochaine. Mais je l’ai déjà bien potassé et je suis littéralement enchantée. J’ai l’impression d’avoir une copine qui me tient par la main pour me dire comment faire. Et surtout comment bien faire. Si ça vous intéresse, je pourrais peut-être vous faire un petit article bilan après les 3 semaines de recettes healthy (100% vegan et sans gluten). D’autant plus que la question du gluten me préoccupe également. Disons que d’avoir des maux d’estomac quasi-quotidiennement fait réfléchir.

20_days_of_happy_food_2

J’ai l’impression d’avoir oublié de vous dire des tonnes de choses tant le sujet est vaste, mais je n’ai pas non plus envie de vous assommer avec tout ça. Surtout si ça ne vous intéresse pas du tout. Je (re)précise que j’avais uniquement envie de partager avec vous mon expérience.

Devenir végétarienne : Quel est votre ressenti sur le sujet ? Quelles sont vos habitudes alimentaires ?

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Et surtout, si vous avez des idées recettes, des plats que vous adorez, des astuces, des bons plans, etc… Partagez !

Bêtisier du shooting photo pour le livre de Jonathan Safran Foer avec mon Vegas en guest !!! Nous avons beaucoup ri avec ces photos !

fautilmangerlesanimaux3fautilmangerlesanimaux1fautilmangerlesanimaux2

Photos 1, 2 et 4 : photos libres de droit Un blog Une fille

Photo 5 : photo issue du blog Sweet and Sour

flèche - copie

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Instagram et Hellocoton !

11 J'aime

You Might Also Like

46 Comments

  • Reply
    Leslie - Tache de Rousseur
    27 mai 2016 at 11 h 34 min

    Coucou ! C’est cooooool ! Bon comme tu le sais peut-être, ou pas, je suis à 90% végétalienne. Je n’arrive juste pas à arrêter le fromage mais sinon j’ai dit depuis presque 1 an adieu aux oeufs, au lait et aux yaourts (par contre quand je mange dehors je redeviens uniquement végétarienne sinon je trouve ça très compliqué, autant pour trouver quoi manger qu’à cause du regard des autres… le végétarisme devient « in » mais beaucoup de gens continuent à trouver ça stupide je trouve).
    Je m’en porte très bien, physiquement et mentalement, et surtout je prends un plaisir immense à cuisiner et à tester de nouvelles associations, surtout en pâtisserie pusique comme tu peux le voir en regardant Le Meilleur Patissier avec Aymeric Caron qui a tout foiré, la pâtisserie vegan ça demande certaines connaissances ^^

    Quant à la cuisine salée je trouve ça assez facile de s’en sortir, c’est vraiment simple de remplacer la crème par de la crème de soja et il faut juste repenser un peu ses plats pour qu’ils ne tournent pas autour de la viande.
    S’il y a de très bons blogs je t’invte à investir dans quelques livres de cuisine avec des recettes simples, complètes et abordables : tous les livres de Marie Laforêt et personnellement j’aime aussi Saveurs Vegan de Ellen Frémont. J’ai aussi acheté 20 days of Happy Food et si je le trouve top finalement je n’en ai aucune utilité ayant déjà toutes mes bonnes habitudes déjà bien en place. Mais pour « débuter » c’est une pépitec’est sûr !

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 23 min

      Le végétalisme n’est pas évident en société… Que ce soit au resto ou invité chez des amis ou de la famille :/
      J’ai quelques livres aussi pour cuisiner et ils sont vraiment super intéressants. Mais forcément j’en veux d’autres.
      J’ai vraiment envie que toute cette forme d’alimentation devienne « facile » et un vrai réflexe… Donc je vais bien me documenter :) Enfin continuer :)
      Merci beaucoup pour ton partage d’expérience !

  • Reply
    Miss S
    27 mai 2016 at 11 h 34 min

    Je me pose la question parfois. Parce que je ne suis pas une fana de viande. J’en mange peu parce que c’est pas forcément mon truc. Mais je n’aime pas assez les légumes alors il n’y aurait plus grand chose dans mon assiette haha ^^
    J’en ferai un article sûrement, le tien m’a inspiré :)
    Bisous ❤

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 24 min

      Curieuse de voir ton article alors… Et contente de t’avoir inspiré :)
      Bisous <3

  • Reply
    Vanessa
    27 mai 2016 at 11 h 37 min

    C’est un sujet un peu compliqué pour moi car, je l’avoue, j’aime la viande et les fruits de mer. Mais je me sens de plus en plus responsable de ma façon de consommer et ma réflexion me porte à croire qu’il va falloir rapidement changer nos habitudes alimentaire. C’est surtout les questions de mon fils, 5 ans, qui me font réfléchir : « Maman, pourquoi on doit tuer des animaux pour les manger ? ». Va répondre à ça sans te poser de question !
    Donc voilà, en sachant qu’il y a peu de chance pour que le végétarisme me convienne comme mode de vie (mais je ne ferme pas non plus totalement la porte), je pense quand même que je peux faire des efforts pour diminuer, consommer de manière réfléchie et locale.

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 30 min

      J’imagine bien que ce soit compliqué quand on aime la viande et les fruits de mer.
      Je pense qu’il n’y a pas de « règles » pour « bien faire ». Le principal est d’être en adéquation avec ses envies et ses pensées.
      Effectivement, ce genre de questions de la part de nos enfants, c’est désarmant.
      Repenser sa manière de consommer est déjà tellement énorme :)
      Merci beaucoup pour ton commentaire !

  • Reply
    Wéro
    27 mai 2016 at 11 h 50 min

    Très joli article :). Je ne mange plus que très peu de viande, je ne bois plus de lait de vache ou presque (depuis que je me suis mise à boire du lait d’amande ou de riz, je ne supporte plus le lait animal), je fais quasiment toutes mes courses en magasin bio, de vrac et chez un primeur. J’ai commencé à manger moins de viande quand j’ai eu mon premier appart : eh oui, ça coûte cher, du coup on se débrouille autrement ^^. Pour les repas de famille c’est moins évident : même si je mange de la viande, j’ai vraiiiiment réduit les doses et je commence à ne plus aimer ça autant qu’avant. Du coup, les remarques à base de « tu vas être carencée, tu deviens un lapin, c’est la moitié du repas qui n’est pas dans ton assiette », je les entends de plus en plus. Alors que je ne suis même pas végétarienne -_-…
    Je note l’ebook de Sweet and Sour, même si ce ne sont pas les livres de cuisine qui manquent chez moi ^^’…

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 33 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire… Et contente que mon billet te plaise !
      L’intolérance des gens vis-à-vis du végétarisme me rend toujours pantoise. Un peu à l’image de l’intolérance générale dès qu’on sort un peu du « moule ».

  • Reply
    Lola
    27 mai 2016 at 13 h 06 min

    Article plutôt intéressant ! Je pense de plus en plus à me tourner vers le végétarisme, pas pour suivre cette tendance du moment comme tu dis mais plus pour des questions d’éthique. Attention, je comprend tout à fait le point de vue des gens qui ne sont pas d’accord avec le fait de ne plus manger de viande. Je ne connaissais pas du tout cet ouvrage de Jonathan Safran Foer mais je pense le lire sous peu ! Si jamais tu ne le connaît pas, il y’a un livre que je te conseille mais qui est vraiment très éprouvant pour les lecteurs : Ces bêtes que l’on abat de Jean-Luc Daub, il s’agit de comptes rendus d’enquêtes sur abattoirs français, c’est cet ouvrage qui m’a réellement ouvert les yeux sur la consommation de viande ! En tout cas merci pour cet article !
    Des bisous ! :)

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 34 min

      Je ne connais pas du tout ce livre… Ca doit être fortement intéressant (bien qu’éprouvant !).
      Très heureuse que mon article t’ait plu.
      Merci beaucoup pour ton commentaire et ton point de vue sur la question.
      A bientôt sur le blog :)

  • Reply
    Lily
    27 mai 2016 at 13 h 46 min

    Merci pour cet article. Je me retrouve tellement dans ton cheminement. J’ai eu une grosse prise de conscience a force de voir les reportages de L214 sur les abattoirs dits « pour viande bio ». Tout comme toi je n’ai jamais ete une grande amatrice de viande, je me forçais pressue a en manger parce que la société te pousse tellement a en manger. Ca ne fait qu’un mois que je m’y mets a 100%. Ce qui me retenait c’etait « est-ce qu’il existe autre chose que les recettes au tofu ? » Et oui je me suis achetee des tas de beaux livres qui te donnent trop envie de tout gouter. Végétarisme ne se resume pas a graine et tofu !

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 37 min

       » je me forçais presque à en manger parce que la société te pousse tellement à en manger »… Je suis tellement d’accord avec ta phrase. A croire que c’est une obligation ! Quand je mangeais encore de la viande, c’est dingue le nombre de fois où j’ai pu entendre des gens s’indigner que je ne consomme pas de viande tous les jours, à chaque repas.
      J’ai également acheté des chouettes bouquins avec des recettes à tomber… :)
      Il faut arrêter avec les clichés ! Merci à toi pour ton commentaire et ton point de vue !
      A bientôt sur le blog :)

  • Reply
    Céline
    27 mai 2016 at 14 h 40 min

    Trop chou Vegas ! !
    Bon le végétarisme ne m’intéresse pas du tout. Voilà, que ce soit clair. Je vois ça comme une mode. Je connais quelqu’un d’intolerant au gluten, ça la fait bien rire et elle est bien exaspérée de voir que ça devient une mode, elle qui se prive et qui doit faire attention à tous les aliments qu’elle consomme…
    On mange de la viande depuis la nuit des temps et pouf aujourd’hui on décrète que c’est mauvais pour la santé ? Les animaux sont tous torturés ? Je pense que les médias nous transmettent ce qu’ils veulent. (A ce sujet comme un autre.)
    Perso je ne suis pas trop fan de viande rouge à part les steacks hachés. Je suis plutôt viande blanche.
    J’ai vu un reportage il y a quelques mois sur le fait que dans moins de 50 ans, il n’y aura plus assez de viande pour nourrir la planète. C’était très intéressant je dois dire.
    Depuis plusieurs mois, j’essaie de ne plus manger de viande le soir. Je privilègie les oeufs, le poissons, fais des tartes aux légumes, etc… (C’était d’ailleurs le bilan préconisé par les nutritionnistes de ce reportage) C’est un peu plus compliqué avec jeremy!!
    Mais je ne deviendrai jamais végétarienne et encore moins vegan. Pour moi ça serait une privation. On a qu’une vie, elle peut être courte, je veux profiter d’un bon burger et d’un bon tartare.
    De plus, les produits vegan sont super chers je trouve. Je suis allée faire un tour dans une épicerie bio et vegan près de chez moi, mais c’etait trop cher!!!
    Je suis heureuse de voir que tu ne nous fais pas un article de propagande car c’est le genre de chose qui me révolte. Comme tu dis, chacun fait ce qu’il veut.
    Du coup, je n’aurais pas grand chose à dire sur tes futurs articles vegan et végétariens…

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 40 min

      C’est toujours compliqué les repas sans viande avec les garçons !! ;)
      Je comprends ton point de vue… Et comme tu l’as souligné, chacun fait bien ce qu’il veut.
      Je trouve ça toujours intéressant de pouvoir échanger sur ce sujet, que la personne soit végétarienne ou pas.
      Merci pour ton partage :)

      • Reply
        Céline
        27 mai 2016 at 23 h 41 min

        Même si je ne suis pas trop d’accord, je tiens à ce que ça ne soit pas mal perçu, parce que je suis pour la tolérance. Je n’irai pas dire du mal d’un plat vegan posté sur instagram et je ne tolèrai pas qu’on critique mal mon burger du dîner. A chacun de s’épanouir comme il le souhaite.

        • Reply
          Fanny
          27 mai 2016 at 23 h 51 min

          Tolérance <3

  • Reply
    lae
    27 mai 2016 at 16 h 03 min

    Je pense qu’il faut faire ce qui nous convient, peu importe ce que les autres pensent.
    J’ai été carnivore très longtemps et ça fait peut être 2 voire 3 ans que je mange beaucoup plus de poisson que de viande parce que mes goûts ont changé tout simplement.
    Ceci étant j’ai vu des reportages et je n’aime pas l’idée de tuer pour tuer tous ces animaux à la chaîne, c’est inhumain et surtout irresponsable alors c’est vrai que maintenant on se doit de se responsabiliser vis à vis de nos habitudes alimentaires.
    J’évite au maximum les grandes chaines et j’essaye de privilégier le bio (quand c’est pas hors de prix et juste marketing) les petits commerçants et les marchés même si financièrement c’est pas facile mais on gâche beaucoup trop de choses sur notre planète alors qu’on devrait pouvoir vivre de manière plus « élémentaire » et ne plus avoir des rayons plein à craquer à perte de vue !!
    Vegan, honnêtement je ne pourrais pas ni me faire des restrictions pures et dures mais 1/je n’ai pas de pb de santé ni d’allergies (ma fille non plus pour le moment) donc la question ne se pose pas encore et 2/j’ai arrêté de manger de la viande et/ou du poisson tous les jours (voire midi et soir)….

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 42 min

      Je partage beaucoup ton avis… Et en effet, le plus important est de faire ce qui nous convient.
      Pour tout dans la vie ;)
      Merci pour ton ressenti ! :)

  • Reply
    Ollie Trees
    27 mai 2016 at 19 h 47 min

    Comme toi, depuis toute petite, je ne suis pas une grande amatrice de viande. Jamais un gros steak saignant ne me fera baver. Lorsque je mange de la viande (ce qui est de plus en plus rare aujourd’hui), c’est généralement à table en famille et en très petites quantités. A la cantine, je ne me sers plus en viande, et quand je peux l’éviter, je l’évite. Le peu de choses que j’apprécie encore deviennent de plus en plus difficile à manger pour moi (je pense au nuggets et au jambon au blanc de dinde qui finalement apparaissent plus comme un joli mix de pas mal de chose peu ragoutantes) dû à un sentiments de culpabilité vis à vis de l’espèce animale qui se fait ressentir (cela à toujours été, je ne te raconte même quand à 6ans j’avais appris que j’avais avaler du pigeon ou encore que ma grand-mère avait mis les deux petits lapins en pâté!) . Je n’aime pas les fruits de mer (excepté quelques moules durant l’été) et les oeufs seuls (dur, à la coque, en omelette …). Je songe de plus en plus à me tourner vers une alimentation végé, mais j’ai quelques craintes. Je suis tout de même assez jeune, j’ai peur de ne pas savoir maintenir un certain équilibre, et aussi de la réaction de ma famille même si je pense qu’ils seront compréhensifs. J’aimerai pour débuter ne conserve que le poulet (entier ou en filet) et le poisson, et voir petit à petit si je peu m’en passer. Qu’en penses-tu?
    (Je met dans un petit coin de ma tête un post-it pour me souvenir de repasser ici pour continuer cette petite discution, sinon n’hésite pas à me faire signe!)

    • Reply
      Fanny
      27 mai 2016 at 20 h 47 min

      Quel âge as-tu ?
      Comme je l’ai expliqué, le végétarisme à l’âge de 20 ans m’a provoqué des carences, etc. Parce que je ne mangeais pas du tout de manière équilibrée. Je ne savais pas et j’avais un tout petit budget d’étudiante :)
      Je pense que garder le poulet et le poisson est une excellente idée si ça te convient comme ça. Ne te mets pas de pression et laisse faire les choses progressivement. Ecoute uniquement tes envies, sans culpabilité !
      Il n’y a pas de bonnes façons de faire. Le principal est que tu sois en accord avec toi-même et que tu ne te frustres pas !

      • Reply
        Ollie Trees
        27 mai 2016 at 21 h 54 min

        J’ai 17 ans, c’est vraiment quelque chose qui me tient à coeur mais je ne voudrai surtout pas faire de bêtises!
        J’essaie de manger bien plus de légumes, mais les féculents priment toujours dans mon assiettes, j’ai des efforts à faire de ce côté là!
        Je me sens bien dans cette démarche, mais d’un côté ça me gêne de pas le faire entièrement mais de l’autre, ce serait frustrant de tout stopper du jour au lendemain, tu vois? ^^

        • Reply
          Fanny
          27 mai 2016 at 23 h 41 min

          Je comprends totalement et ne stoppe pas du jour au lendemain…
          Tu es jeune, laisse le temps faire les choses et tu verras bien :)

  • Reply
    tinalakiller
    28 mai 2016 at 0 h 27 min

    Je comprends ta démarche. Effectivement, manger moins (ou plus du tout ?) de viande est meilleur pour la santé, c’est également un vrai geste écolo. Mais nous, les simples citoyens, on reste quand même petits face à cette immense industrie alimentaire. J’avoue que je ne me sens pas de taille à l’affronter.
    J’ai tout de même tenté d’être flexi mais pour tout avouer, je n’ai pas tenu, j’aime quand même la viande. Cela dit, j’ai vraiment pris conscience que je devais en manger moins.
    Après les vegans, j’en connais. Je respecte le combat, si tu le deviens (en sachant que tu as l’air intelligente vu tes propos), je pense que ça se passera bien et que tu le feras avec respect. Mais c’est vrai que je ne suis pas convaincue sur tous les points (du genre même pas manger du miel là on nage en plein délire, désolée s’il y a des vegans qui passent par là) et puis les vegans que je connais sont quand même très extrémistes et surtout pas en si bonne santé que ça. Mais je respecte encore une fois et du moment que tu n’imposes pas ton idéologie aux autres comme ça arrive maintenant souvent, y a pas de souci :)

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 22 h 29 min

      « En sachant que tu as l’air intelligente vu tes propos »… Tu en doutes encore ! Haha :D
      Peu importe le domaine/sujet, je déteste les gens (et raisonnements) extrémistes. Ca aurait même tendance à me faire peur !

      • Reply
        tinalakiller
        31 mai 2016 at 18 h 18 min

        Allez, tu as raison, même si on ne se connait pas : TU ES INTELLIGENTE ! :D
        En tout cas tiens-nous au courant de tes évolutions alimentaires ! :D

        • Reply
          Fanny
          31 mai 2016 at 18 h 43 min

          Bah voilà ! Hahahaha :D

  • Reply
    Coralie
    29 mai 2016 at 12 h 18 min

    Je m’interroge de plus en plus sur ma consommation de viande (surtout) mais le fait est là que je ne pourrais pas me passer de poisson (surtout thon et saumon…) alors je ne me considererais pas comme végétarienne et je ne le serais jamais mais plus comme fléxitarienne car j’achéte de plus en plus de steack et haché végétal, tofu, soja. J’ai banni aussi le lait animal pour consommer du lait végétal (et c’est de loin meilleur qu’on se le dise !).
    Je pense que cette alimentation me conviens et c’est le principal. Personne pour me dire ceci ou cela est c’est bien agréable. Chacun mange comme il le veux et ne devrais pas s’occuper autant de l’assiette des autres.

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 22 h 32 min

      C’est très plaisant de ne pas avoir de remarques déplaisantes sur ce qu’il y a dans notre assiette.
      C’est fou comme les gens ont toujours quelque chose à dire !
      Merci pour ton partage d’expérience et à bientôt sur le blog :)

  • Reply
    Summer Girl
    29 mai 2016 at 14 h 59 min

    Je mange peu de viande rouge mais mon petit poulet rôti du dimanche je ne pourrais pas m’en passer, le plus dur a été d’apprendre à mon mari à diminuer sa consommation, en gros le soir je ne mange pas de viande si j’en ai déjà mangé le midi, que ce soit des œufs ou du poisson aussi et c’est pareil pour les enfants un seul repas protéiné dans la journée suffit. Par contre j’avoue que lorsque j’allaitais Little G, qui souffre d’anémie depuis sa naissance j’ai surconsommé de la viande rouge en pensant que sa carence provenait de moi mais ça n’a rien changé, je pourrais m’en passer mais par contre je ne ferais pas l’impasse sur le poisson ni le lait même ni le lait. Je consomme énormément de produits bio et je fais attention à acheter des fruits et légumes de saison mais je n’ai pas encore étudié la question de comment remplacer la viande dans mon alimentation ;)

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 22 h 35 min

      Le fameux poulet rôti du dimanche :)
      Je trouve ça énorme de chercher à avoir une consommation réfléchie… Après comme je ne cesse de répéter, le plus important est de faire ce qu’on veut !

  • Reply
    Oma
    29 mai 2016 at 17 h 07 min

    J’ai été surprise en voyant cet article, car je ne savais pas du tout que tu étais végétarienne, mais je suis ravie que tu nous fasses part de tes réflexions, ça m’intéresse beaucoup ! J’ai peur d’être un peu trop longue, parce que comme tu le dis, c’est un (très) vaste sujet… Et surtout c’est un sujet qui suscite beaucoup de débats et d’incompréhensions… D’un côté les omnivores qui vont critiquer ce qu’ils appellent une « mode » ou ne pourront même pas concevoir un repas sans viande, et de l’autre les végans militants qui trouveront que tu n’en fais pas assez… Je caricature un peu, mais je trouve que parler de végétarisme devient presque un sujet sensible (la nourriture, c’est sacré, pour beaucoup, apparemment^^), c’est un peu lourd… A tel point que je préfère parfois le cacher pour m’éviter les questions/commentaires. Comme s’il fallait se justifier… C’est un peu dommage, car on n’est pas dans un « camp » ou dans un autre ! Personne ne devrait être jugé pour ce qu’il mange… Je ne mange pas de viande et j’essaye de restreindre le lait/les oeufs (à part du fromage de temps en temps, comme Leslie), par dégoût en premier lieu, mais aussi pour des questions d’écologie et d’éthique. Mais dans mon entourage presque tout le monde est omnivore, je ne vais pas pour autant leur faire des remarques ou les sermonner… Un peu d’ouverture d’esprit ne fait jamais de mal :) En tout cas, merci pour ce post, et je serais très intéressée si tu écrivais un article bilan après les 3 semaines de recettes healthy d’Happy Food ! Bonne soirée !

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 22 h 42 min

      Je suis très heureuse que ça t’intéresse…
      J’ai mis pas mal de temps avant de me décider à écrire cet article pour toutes les raisons que tu évoques.
      Tu as totalement raison… Je ressens souvent aussi ce besoin de se justifier.
      C’est ridicule !
      Le fromage est compliqué aussi de mon côté… J’aime trop le fromage de chèvre !!
      Merci à toi pour ce partage d’expérience :)
      Belle soirée également !

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 22 h 43 min

      C’est un amour ce Vegas !! :)

  • Reply
    Oma
    29 mai 2016 at 17 h 09 min

    Et Vegas qui prend la pose m’a bien fait rire ;)

  • Reply
    Jenny0o0o0o
    29 mai 2016 at 22 h 44 min

    Alors pour le coup je suis tellement gourmande mais de tout que si il y a bien un endroit ou je n’ai jamais pensé a me séparer de quelques choses c’est la nourriture. Alors je comprend parfaitement a décision et je la respecte. C’est très bien vraiment.
    On se demande tellement dou vient ce qu’il y a dans nos assiettes que ça fait peur.
    Alors je fais attention le + possible a ce que je mange. Comme toi le poulet rôti miam lol mais celui de grande surface me donne envie de vomir du coup je vais le prendre chez l’éleveur a côté. Bref voilà aujourd’hui la seule concession a laquelle je suis prête est d’aller chercher mes produits la ou je les sais meilleurs. Ceci dit je suis une grande fan des plats vegan au resto. Juste j’adore! Les cuistots se creusent la tête pour proposer de bons plats vegan ils y passent du temps et ça se voit ! J’adhère totalement! :) voilà pour ma part mdr.

    • Reply
      Fanny
      29 mai 2016 at 23 h 06 min

      Haha ! Le poulet rôti est la star des assiettes ! :)
      Pour les plats vegan au resto, tu as raison… Ils font preuve d’une imagination et d’une originalité très intéressantes :)
      Merci pour ton commentaire qui est top (comme toujours !!) :)

      • Reply
        Jenny0o0o0o
        30 mai 2016 at 22 h 14 min

        Mais oui attend mon dernier gros gros coup de cœur a été dans un super resto. Le menu vegan avec la déclinaison de courges. Nan mais j’ai surkiffé mdr. On redécouvre la gourmandise des légumes j’adore. Bisous

  • Reply
    Di
    30 mai 2016 at 9 h 18 min

    Très bon article. Hâte de lire les suivant. A un moment ; j’ai visé de ne plus faire qu’un repas de viande par jour pour ensuite limiter la viande aux sorties mais le truc c’est que je n’aime pas les laits végétaux ni les produits a base de soja et pas non plus les légumes secs… Donc ça devient vite compliqué..

    • Reply
      Fanny
      30 mai 2016 at 21 h 23 min

      Très heureuse que mon article te plaise.
      Il faut toujours faire en fonction de ses goûts… Forcément si tu n’aimes pas les « substituts », ça devient très compliqué.
      J’espère que les prochains articles te suivront :)
      A bientôt !

  • Reply
    Camille Ma
    30 mai 2016 at 15 h 56 min

    quel bonheur de lire un article qui parle de végétarisme avec plaisir et surtout sans pression !! Je respecte et je valide ce choix mais hélas ce n’est pas pour moi, et si il y a beaucoup de gens qui critiquent les végétariens la réciproque est tout aussi courante. J’aime la bonne viande (soit pas celle que je cuisine) donc je suis devenue « mangeuse de viande raisonnée »: viande blanche/poisson, pas tous les jours, en petite quantité et en faisant gaffe à la provenance. je garde les morceaux de viandes rouges dont je raffole pour les petits plaisirs au restaurant ou en famille. Le végétalisme je n’y pense même pas car si je pourrais arrêter la viande (avec beaucoup beaucoup de volonté) je crois que ma vie sans fromage serait bien triste ;)
    En ce moment l’alimentation est aussi un sujet plein de doutes chez nous. En effet, mon copain travail dans la nutrition et il me fait part des notes nutritionnelles de tous les aliments que l’on achète … et on est dans la crotte !
    En tout cas, je serais ravie de découvrir tes recettes favorites de plats végétariens savoureux, ça nous changera des poêlées de légumes – féculent

    • Reply
      Fanny
      30 mai 2016 at 21 h 50 min

      Et quel bonheur de lire ton commentaire (comme à chaque fois !) :)
      C’est aussi la problématique du végétalisme… Une vie sans fromage me parait pas possible !
      Ca doit être super intéressant (mais aussi super flippant) les discussions avec ton copain.
      Je n’avais pas pensé aux recettes végé… Mais pourquoi pas ;)

  • Reply
    Canesinventepas
    30 mai 2016 at 19 h 49 min

    Encore un bel article bien écrit qui nous interroge. Je mange volontiers de la bonne viande mais la consommation à l’excès me dégoûte. Petite, je me souviens que faute de moyens nous mangions peu de viande en semaine et nous attendions avec impatience le poulet rôti du dimanche midi de maman pour nous régaler. Je me souviens également avoir fait du babysitting pour une famille anglaise qui ne mangeais quasiment pas de viande. Je les croyais végétariens et en fait non, c’est le prix qui les retenait alors qu’ils avaient largement les moyens. Bref, Je ne m’étais jamais vraiment posé la question du végétarisme jusqu’à ce que j’écoute Aymeric Caron (j’ai antispeciste sur ma PAL), Bea Jonhson et d’autres sur le sujet.
    Sans aller jusqu’à l’extrême comme Caron, il me semble en effet que chacun devrait s’interroger sur son alimentation. Pour mes petits, je veux le meilleur et donc limiter les cochonneries qui nous sont vendues par les industriels, et je ne parle pas seulement de viande. Cette société court au désastre si elle fonce tête baissée sur ce boulevard que nous offrent les industriels. J’essaie de faire attention à ce que nous mangeons et achète autant que possible du bio. C’est la solution que j’ai trouvé pour l’instant.
    Parfois, je pense à celles et ceux qui n’ont pas les mêmes moyens et mangent de la m….. Et ca c’est dérangeant.
    Je crois une fois de plus que mon com est sans queue ne tête, un peu à mon image en fait. Bises ma Fanny

    • Reply
      Fanny
      30 mai 2016 at 21 h 52 min

      Oh merci :)
      C’est vrai que la viande est quand même très chère… De nombreuses personnes disent que consommer bio revient cher, mais quand on voit le prix de la viande !!!
      Je me demande ce que vaut le livre d’Aymeric Caron… Il faut que tu le lises pour me dire :)
      Bisous <3

  • Reply
    sarrousse
    3 juin 2016 at 10 h 28 min

    Je me reconnais bien dans ton article.
    Moi c’est le livre Faut-il manger les animaux qui m’a vraiment ouvert les yeux. Après je me disais que je pouvais continuer à manger de la viande mais mieux. Et puis il y a eu le scandale de l’abattoir, qui fournissait des producteurs bio. Et ça a été le déclic : ça fait 3 mois que je n’ai pas mangé de viande et ça ne me manque absolument pas.
    Bon maintenant, il faudrait que j’arrête aussi le poisson mais là c’est plus difficile.
    Bref, merci pour cet article qui fait se sentir moins seul :)

    • Reply
      Fanny
      3 juin 2016 at 21 h 38 min

      Merci à toi pour ton commentaire qui me fait vraiment plaisir !
      Ce n’est pas toujours évident quand on est « seule » à avoir ce mode de vie :)

  • Reply
    Maprykoto
    23 octobre 2017 at 17 h 28 min

    Bonjour Fanny, en flânant sur ton blog, je suis tombée sur cet article que je n’avais encore jamais lu alors qu’il date de plus d’un an… et ça m’a beaucoup parlé, car je me pose énormément de questions sur le sujet en ce moment.

    Où en es-tu maintenant ? 20 jours de Happy Food, as-tu fait un retour sur le sujet ? (j’ai pas trouvé l’article en faisant une recherche rapide, peut-être trop rapide)

    Merci si tu as le temps de me répondre, et quoiqu’il arrive, merci pour cet article :)

Leave a Reply